Kristal Abazaj, le "flop" albanais du RSC Anderlecht

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Kristal Abazaj, le "flop" albanais du RSC Anderlecht
Photo: © photonews

Si le KF Laçi est le premier adversaire albanais de l'histoire du RSC Anderlecht, le club a récemment tenté de lancer un jeune talent issu du Pays des Aigles : Kristal Abazaj, qui n'a jamais convaincu.

Quand Kristal Abazaj débarque au RSC Anderlecht en juillet 2018, à 22 ans, il n'a même pas encore eu l'occasion de porter les couleurs du FK Skënderbeu, le plus grand club albanais, en raison d'un énorme dossier de corruption au sein du football albanais et qui voit Skenderbeu lourdement sanctionné et privé d'Europe. Abazaj, qui rêvait d'un palier, opte alors pour Anderlecht et arrive en Belgique avec le statut de grand talent d'Albanie. La méfiance est cependant de mise au coeur d'un mercato un peu étrange mené par Luc Devroe et Marc Coucke. 

Sans grande surprise, la marche s'avère un peu haute pour Abazaj, qui n'obtient que 20 minutes de jeu face au Cercle de Bruges lors d'une piteuse défaite 2-1, pour sa seule apparition dans le groupe. Dès février, il est prêté en Croatie, sans grand succès. 

Abazaj Dimata

Des stats de haut niveau en Albanie

Pourtant, Kristal a pu confirmer lors d'un nouveau prêt qu'il n'avait rien perdu de ses qualités techniques, disputant une saison pleine au FC Kükesi : 36 matchs, 10 buts, 13 passes décisives, dans un championnat décrit comme très physique et pas forcément adapté aux artistes - ce qu'est Abazaj. Pas de quoi obtenir sa chance, même en préparation, au sein de l'Anderlecht de Kompany, qui veut des ailiers offrant plus de travail défensif. 

Devant une telle impasse, le RSCA décide de se séparer du joueur à titre définitif l'été passé. "Sa saison à Kükesi était de haut niveau, mais c'était un peu moins bon en Turquie", déclare pour nous le média Twitter Football Albanais. Abazaj rejoint en effet Istanbulspor, où il joue 30 matchs, marque 4 buts et 6 assists. Pas assez pour redevenir le grand espoir qu'il était. "Il n'est plus dans les plans du sélectionneur de l'Albanie et le voir revenir sur le devant de la scène est difficile à imaginer". Kristal Abazaj, de son côté, espère bien faire mentir ces conclusions et reprendre du poil de la bête. Ce sera loin du Lotto Park ... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos