La Tunisie déçoit puis gaspille, l'Australie arrache la 3e victoire de son histoire en Coupe du Monde

La Tunisie déçoit puis gaspille, l'Australie arrache la 3e victoire de son histoire en Coupe du Monde

Décevants en première période, les Aigles de Carthage ont mis la pression devant la cage de Mathew Ryan durant le second acte. En vain.

Après sa défaite inaugurale contre la France, l'Australie n'avait autre choix que de s'imposer pour rester en vie dans ce groupe D. La Tunisie, qui avait partagé face au Danemark, avait une belle occasion de faire un grand pas vers les 1/8es de finale. 

Dès le début de la rencontre, les deux équipes ne calculent pas. Les joueurs se livrent, les duels sont rugueux. Le premier quart d'heure est équilibré, sans véritable occasion franche. Yassine Meriah manque sa relance. Le centre de Mathew Leckie est contré. Voici la première petite opportunité de la partie (14e). La Tunisie joue plus haut, Mohamed Dräger tente sa chance des 25 mètres. La première frappe du match file au-dessus (22e). C'est pourtant l'Australie qui va faire la différence. Le centre de Craig Goodwin est dévié, mais cela n'empêche pas le ballon d'arriver à Mitchell Duke dans le rectangle. Le marquage tunisien est trop lâche, Duke en profite pour placer sa tête hors de portée du gardien. L'Australie mène sur sa première occasion ! (0-1, 23e)

Les Aigles de Carthage tentent de revenir dans la partie. Msakni passe deux hommes et pénètre dans la défense des Socceroos, mais sa tentative lointaine est contrée (38e). Quelques instants plus tard, Jebali est lancé en profondeur, conserve le cuir et décale Dräger, qui est contré en corner. Dans le temps additionnel, la Tunisie passe proche de l'égalisation. Bon centre à ras de sol de Jebali vers Msakni, qui passe devant son défenseur, mais place du mauvais côté du poteau (45+3e). 

La Tunisie pousse, l'Australie tient bon

La première action de la seconde période est à mettre à l'actif de l'Australie et de Leckie. L'Australien efface quatre joueurs au milieu de terrain et sert Irvine, qui décale Goodwin sur la gauche. Le centre ne trouve pas preneur (53e). La suite de la période sera à l'avantage de la nation africaine. La Tunisie pousse, cherche à égaliser, mais manque de précision dans les derniers gestes. En contre-attaque, l'Australie manque de peu le break, à l'image de ce centre de MacLaren vers Leckie, qui ne peut reprendre (71e). Plus les minutes restantes diminuent, plus la panique s'installe dans la défense australienne. 

Le score n'évoluera pourtant plus. L'Australie tient bon, décroche la troisième victoire de son histoire en Coupe du Monde, et peut encore espérer se qualifier pour les 1/8es de finale pour la deuxième fois, après 2006. Déception pour la Tunisie, qui ne profite pas de son bon partage acquis face au Danemark et qui devra créer l'exploit face à la France pour encore croire à la deuxième place.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Walfoot.be

Plus de 7839 fans de football se sont déjà inscrits!

Avec la newsletter de Walfoot, vous recevez quotidiennement toutes les dernières news foot concernant vos équipes, compétitions et joueurs favoris, dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news