Mondial 2022: l'impressionnant carton plein du Danemark, l'Italie, l'Espagne et le Portugal pas rassurés

Mondial 2022: l'impressionnant carton plein du Danemark, l'Italie, l'Espagne et le Portugal pas rassurés
Photo: © photonews

La Zone Europe tient ses deux premiers qualifiés pour la Coupe du Monde 2022, la plupart des autres cadors européens sont bien partis pour décrocher leur ticket pour le Qatar, certains grandes nations sont dans une position moins confortable: on fait le point.

Les premiers qualifiés: l'Allemagne et le Danemark 

Totalement relancée depuis l'arrivée d'Hansi Flick sur le banc, l'Allemagne a enchaîné cinq succès de rang et est devenue, lundi soir, la première nation à se qualifier sur le terrain pour le Mondial 2022 avec un bilan de 21 point sur 24. 

Mais la sensation de ces éliminatoires, c'est le Danemark qui la crée. Sur la lancée de leur excellent Euro, Joachim Maehle et ses coéquipiers réalisent le carton plein sur la route du Mondial: 8 matchs, 8 victoires, 27 buts marqués, pas un seul but concédé: la Danish Dynamite est sur les rails et également qualifiée pour le Qatar. 

Bien partis: la France, les Diables, l'Angleterre 

Les Diables Rouges auraient pu s'ajouter à la liste des qualifiés, sans jouer, lundi soir, mais le Pays de Galles a tenu son rang en Estonie et repoussé l'échéance. La Belgique devra donc attendre le mois de novembre: une victoire contre l'Estonie le 13 novembre et la qualification sera dans la poche. En cas de mauvaise surprise, en revanche, le déplacement au Pays de Galles pourrait devenir périlleux.  

La France avait également fait une bonne partie du chemin avant le Final Four de la Ligue des Nations. Les Bleus ont trois points d'avance et un match de retard sur l'Ukraine et quatre unités de plus que la Finlande. Ils devront terminer le travail contre le Kazakhstan et/ou en Finlande, en novembre. 

L'Angleterre a, de son côté, laissé filer un joker mardi soir, en partageant l'enjeu contre la Hongrie. Mais avec un calendrier favorable (les Three Lions doivent encore affronter l'Albanie et Saint-Marin) et trois points d'avance sur la Pologne, les finalistes de l'Euro restent dans une position confortable avant la dernière ligne droite des éliminatoires. 

En balance: Pays-Bas, Italie, Portugal, Espagne 

Les autres grandes nations du foot européen n'auront pas le droit à l'erreur en novembre. Les Pays-Bas n'ont que deux unités d'avance sur la Norvège qu'ils affronteront lors de la dernière journée. L'Italie est au coude à coude avec la Suisse qu'elle affrontera lors de l'avant-dernière journée.

Tandis que l'Espagne et le Portugal aborderont le sprint final en deuxième position de leur groupe. Cristiano Ronaldo et ses équipiers ont un point et un match de retard sur la Serbie, qu'ils affronteront le 14 novembre. La Roja a deux points de moins que la Suède qu'elle sera donc probablement obligée de vaincre si elle veut éviter les barrages. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos