Malgré un mercato minimaliste, Liverpool fait à nouveau peur
Rémi Mastromonaco
| 0 réaction
Malgré un mercato minimaliste, Liverpool fait à nouveau peur

Qualifié de justesse en Ligue des Champions lors des dernières journées de championnat, Liverpool a vécu une seconde partie de saison chahutée l'an dernier. Mais depuis, tout semble être rentré dans l'ordre pour les Reds avec un Jürgen Klopp qui a su amener un second souffle à son équipe.

Liverpool est de retour sur le devant de la scène. Après une saison 2020-2021 chaotique et une participation en Ligue des Champions arrachée de justesse lors des dernières journées de championnat, les Reds retrouvent de leur superbe en ce début de saison, en témoigne la victoire de ce week-end 0-5 à Manchester United.

Pourtant, l'effectif de Jürgen Klopp n'a pas grandement changé depuis la saison dernière. Hormis les départs de Shaqiri et de Wijnaldum et l'arrivée de Konaté, le groupe est resté quasi intact. Mais comment expliquer ce retour en force ?

Une défense centrale retrouvée

Il faut dire que la saison passée, les pensionnaires d'Anfield Road n'ont pas eu beaucoup de chance. En effet, le secteur défensif des Reds a été réduit à néant après les blessures simultanées de Joel Matip, Joe Gomez et surtout Virgil van Dijk. Klopp avait été contraint de faire revenir de prêt Phillips et de transférer en catastrophe Ozan Kabak (parti depuis à Norwich) et l'inconnu Ben Davies (qui évolue désormais du côté de Sheffield United). L'Allemand a mis du temps à devoir recomposer sa charnière centrale et cela a probablement joué beaucoup dans les résultats de la seconde partie de saison.

Les retours de van Dijk, Matip et Gomez ont fait la différence. L'arrivée du jeune talent de Leipzig Ibrahima Konaté apporte également de la concurrence supplémentaire au sein de l'effectif. Depuis la reprise en Premier League, Liverpool n'a concédé que six buts et est la troisième meilleure défense du championnat derrière Chelsea (trois buts) et Manchester City (quatre buts).

L'autre retour qui fait du bien est celui de Jordan Henderson. Travailleur dans l'ombre et capitaine irréprochable, l'absence du milieu de terrain (opéré à l'aine et forfait jusqu'à la fin de la saison dernière) s'était fait ressentir. Sa vision, sa passe et son placement irréprochable font à nouveau le plus grand bien à l'entrejeu des Scousers.

Salah au sommet de son art

Sur le plan offensif également, Liverpool a retrouvé la bonne recette pour faire trembler les défenses de Premier League. Le trio offensif Mané-Firmino-Salah est toujours aussi efficace qu'avant. Au total, les trois joueurs ont marqué 19 des 27 buts inscrits par Liverpool depuis la reprise en Premier League. Cependant, c'est l'Egyptien tire vraiment son épingle du jeu en ce début de saison. Il comptabilise déjà dix buts et cinq assists et est impliqué dans plus de la moitié des buts des Reds (et ce en seulement neuf rencontres). Anecdote intéressante : le trident offensif forme depuis le saison 2017-2018 le top 3 des meilleurs buteurs du club en Premier League.

Mo Salah Watford-Liverpool
© photonews

Le constat est clair : Liverpool a tous les ingrédients pour se battre avec Chelsea et Manchester City dans la course au titre. Après une préparation rigoureuse, Jürgen Klopp a réussi à reformer une équipe chatoyante avec ce jeu vertical et ce pressing incessant qu'il affectionne tant. Ce dimanche, l'Allemand est devenu le coach qui atteint le plus rapidement la barre des 200 victoires. Désormais, le tacticien compte bien surfer sur ce très beau début de saison pour aborder le Boxing Day dans des conditions idéales. Car les clubs anglais le savent, la fin d'année marque souvent au tournant dans la course au titre.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos