Hazard, Lukebakio, Raman: comment et pourquoi la Bundesliga est devenue la terre promise des Belges

Aernout Van Lindtpar Aernout Van Lindt
Date
0 réaction
Hazard, Lukebakio, Raman: comment et pourquoi la Bundesliga est devenue la terre promise des Belges
Photo: © photonews

Thorgan Hazard, Dodi Lukebakio, Benito Raman. Ces trois Belges se débrouillent très bien en Bundesliga. Les clubs intéressés par leurs services ne se comptent plus sur les doigts d'une seule main.

Cela fait quelques années que Thorgan Hazard est un leader du Borussia Mönchengladbach.  Il s'améliore d'année en année et est de plus en plus important depuis son transfert de Zulte Waregem vers la Bundesliga.  Les ascensions rapides de Dodi Lukebakio et Benito Raman ?  Elles étaient peut-être moins prévisibles.

En attendant, Schalke 04 et Leipzig veulent employer les gros moyens pour Lukebakio tandis que Mönchengladbach est en train d'examiner Raman.  De son côté, Hazard est cité au Borussia Dortmund.  

Les chiffres ne mentent pas.  Après les Allemands, les Français et les Autrichiens, les Belges sont les plus productifs en Bundesliga en ce moment.  Hazard, Lukebakio et Raman ont déjà marqué chacun neuf buts.  Avec les trois roses plantées par Axel Witsel, nous arrivons à un total de 30.

Buts belges

Si l'on prend en compte le fait que six Belges sont actifs en championnat d'Allemagne (le gardien de but Casteels et le jeune Azzaoui n'ont pas encore marqué pour Wolfsbourg), cela donne un ratio de cinq buts par joueur.  Aucun autre pays ne fait mieux.  Des chiffres qui valent le coup d'oeil.  Surtout pour des joueurs comme Raman ou Lukebakio qui semblaient avoir gâché leur talent en Belgique !  

La discipline allemande les a-t-elle transfiguré ?  En tout cas, ils sont au top de leur forme outre-Rhin.  Tout comme Belfodil qui a connu des difficultés au Standard de Liège !  Aujourd'hui, il fait partie des 25 joueurs les plus importants de la compétition.  Il en est actuellement à 13 buts et quatre assists.



Commentaires 0 réaction



AddToAny
Il n'a pas encore de réactions
Voir aussi