Amiri (Leverkusen) victime d'insultes racistes?

Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction
Amiri (Leverkusen) victime d'insultes racistes?

Une nouvelle fois, des insultes auraient été prononcées lors de la rencontre entre Leverkusen et l'Union Berlin.

Cette fois, c'est la 16e journée de Bundesliga entre l'Union Berlin et le Bayer Leverkusen (1-0), ce vendredi soir, qui aurait été le théâtre d'un incident raciste. Et Nadiem Amiri, l'international allemand d'origine afghane du Werkself, en aurait été la victime.

Sitôt le coup de sifflet final, le milieu de 24 ans sort de ses gonds et attrape Florian Hübner, le défenseur de l'Union, au visage. Amiri et Hübner s'étaient déjà accrochés quelques minutes auparavant, juste après le but vainqueur des locaux à la 88e minute, au sujet d'une possible faute sur Leon Bailey au départ de l'action.

Le défenseur du Bayer Jonathan Tah a livré sa vision des faits en réaction d'après-match, devant la caméra de DAZN. " Le premier bilan que je tire, et que je trouve très amer, est la situation qui a concerné Nadiem Amiri. Ses origines, les origines de ses parents ont été insultées.  Il y a eu des discussions et le mot "Afghan de mer..." est tombé."

En conférence de presse après la rencontre, le responsable presse de l'Union a également mentionné une insulte raciste qui s'est produite sur le terrain . Quant à l'entraîneur des Berlinois, Urs Fischer, il a précisé que  "des choses auraient été dites des deux côtés".

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos