Diatta, le chaînon manquant du jeu brugeois

Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction
Diatta, le chaînon manquant du jeu brugeois

Le Sénégalais, parti à Monaco durant le mercato hivernal, manque terriblement à Philippe Clement.

Cet hiver, le Club de Bruges s'est séparé de Emmanuel Dennis et de Krepin Diatta. Si le premier ne manque pas vraiment au jeu de Bruges vu le peu d'impact qu'il a eu cette saison, ce n'est pas le cas de Krepin Diatta.

Le Sénégalais a en effet laissé un vide derrière lui, et personne ne peut reprendre son rôle, qui était assez particulier. En effet, ce dernier prenait systématiquement la profondeur lorsque Bruges était acculé, ce qui permettait à l'équipe de Clement de garder le ballon loin du but et surtout d'être dangereux sur les contre-attaques.

Tahith Chong

Depuis, c'est une autre musique. Tahith Chong est encore trop léger et ne pense pas toujours à démarrer dans la profondeur au quart de tour. C'est pareil pour Youssouph Badji, qui ne possède pas l'intelligence de course que pouvait avoir Diatta.

Enfin, Charles De Ketelaere est lui un joueur talentueux, mais il apporte beaucoup au Club en possession de balle, lorsque le bloc est assez haut, mais il a moins de profondeur dans les autres cas. De plus, depuis son test positif au Coronavirus, le jeune Diable Rouge a du mal à revenir physiquement dans le parcours.

Ce départ, surprenant, est donc jusqu'ici préjudiciable aux Gazelles. Une petite erreur de mercato qui ne se remarque que maintenant et qui pourrait poser quelques problèmes lors des playoffs 1.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos