Vincent Kompany: "On encaisse et on perd les pédales: ce n'est pas normal"

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Vincent Kompany: "On encaisse et on perd les pédales: ce n'est pas normal"
Photo: © photonews

Un derby perdu d'entrée: Vincent Kompany était forcément un entraîneur déçu en conférence de presse. Mais aussi déjà tourné vers la suite du programme.

Alors que Felice Mazzu a expliqué pourquoi il avait souhaité aligner des joueurs (10 sur 11 au coup d'envoi) qui étaient déjà Unionistes la saison dernière, Vincent Kompany a souhaité rebondir en appliquant les préceptes à son équipe. "J'ai entendu beaucoup de choses qui peuvent être appliquées à mon équipe. Mais dans le sens inverse", estime-t-il.

"On ne repart pas de zéro, mais..." 

Car le T1 bruxellois a titularisé cinq joueurs transférés cet été: c'est beaucoup pour un début de saison. "À ce niveau, nous devons aussi franchir un cap. C'est pour ça que nous voulons limiter les prêts et favoriser les achats. Mais ça ne veut pas dire qu'on repart de zéro. C'est un investissement à long terme", insiste le T1 du Sporting. 

Et il ne veut pas imputer la défaite à cette simple explication. "Ce n'est pas une excuse", confirme-t-il. "Aujourd'hui, nous avons gaspillé trop d'occasions. Ça, c'est la réalité. On a aussi souffert après les buts encaissés. On encaisse et on perd les pédales, ce n'est pas normal. On va devoir travailler ça.  Ce résultat est une grosse déception, mais je ne peux pas m'attarder que sur le résultat." 

Mais ce que Vincent Kompany sait aussi, c'est que dès la semaine prochaine à Eupen, les supporters vont attendre une réaction anderlechtoise et un Sporting plus conquérant. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos