Un joueur des Comores fait passer un message à la CAF : "C'est inadmissible qu'on ne s'adapte pas à notre situation"

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Un joueur des Comores fait passer un message à la CAF : "C'est inadmissible qu'on ne s'adapte pas à notre situation"

Privés d'un gardien en raison d'un changement de dernière minute du protocole Covid-19, les Comores ont affiché un visage héroïque en dépit de l'élimination lundi soir face au Cameroun (1-2).

Mohamed M’Changama (31 ans, 44 sélections et 9 buts) était amer après la défaite en huitième de finale contre le Cameroun. Le milieu des Comores a interpellé la Confédération Africaine de Football (CAF) à l'issue de la rencontre. "Je veux faire passer un petit message à la CAF : il y a des règles, mais on est tous dans le Covid, il y a des adaptations partout. C'est inadmissible qu'on ne s'adapte pas à notre situation, il nous manquait un gardien ! On n'est pas là pour incriminer qui que ce soit, la CAF ou le Cameroun, on est content d'être à la compétition", a lâché le joueur de Guingamp.

Élu homme du match par l’instance, M’Changama met d'ailleurs en avant les qualités collectives de sa sélection. "Ce trophée est le troisième que la sélection des Comores obtient, cela montre qu'il y a du talent chez nous. Être à la CAN est une grande fierté, avoir atteint les 8es dans ces conditions représente une fierté énorme. Il faut continuer à exploiter ce talent et travailler pour revenir."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos