Analyse Une répétition générale avant le Mondial, à quels dépens ?
Antoine Bourlon
| 0 réaction
Une répétition générale avant le Mondial, à quels dépens ?

Tombeurs du Pays de Galles ce jeudi, les Diables Rouges auront donc une finale à jouer face aux Pays-Bas. Une rencontre où Martinez voudra bien évidemment jouer la gagne, et qui ne profitera pas à certains voulant se montrer.

"Ces deux matchs vont nous donner toutes les informations nécessaires pour composer notre sélection finale", avait déclaré Roberto Martinez avant le match contre le Pays de Galles. "Quelques joueurs seront toujours là. D'autres, qui sont aussi là depuis longtemps, devront montrer qu'ils sont en forme." Pas besoin de le déduire, il nous le disait lui-même : "Certains abandonneront".

Ainsi, après la victoire de ce jeudi, les Diables sont à 3 points des Néerlandais et tiennent leur "finale" pour accéder au final four de cette Ligue des nations. Il ne faudra pas juste battre les Oranje, non, il faudra remonter le retard engrangé lors de défaite 1-4 au stade Roi Baudouin en ouverture - et gagner par 3 buts d'écart. 

Outre donc cette qualif', sur laquelle personne honnêtement ne crachera, l'enjeu est donc également de permettre à Martinez et son staff de définir de nouvelles certitudes, de (pré) trancher déjà quant à certaines sélections potentielles. Le match contre les Pays-Bas "sera parfait pour préparer la Coupe du monde", déclarait-il. Comprenons (ou osons comprendre) : l'équipe-type dans l'esprit actuel du sélectionneur sera alignée dimanche. 

Belgique De Bruyne Tielemans

Comme évoqué ci-dessus, certains joueurs - outre ceux confirmés et dont l'absence serait une surprise totale - ne pourront pas se montrer lors de ce match et donc gagner des points. Que ce soit en défense (Faes, Mechele, Debast (?) ), au milieu (Onana) ou dans des rôles offensifs (Saelemaekers, De Ketelaere, Openda, ou même Trossard), les postes, ses certitudes semblent plus établis, indéboulonnables que jamais. 

Martinez a eu le temps, avec les matchs amicaux de mars et ceux de juin, de clarifier les incertitudes et, de par la sélection reprise pour ce diptyque, de déjà barrer certains noms - exception faite des blessures de Lukaku, par exemple. Plus les nouvelles générations fleurisseront, plus les places seront chères... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Walfoot.be

Plus de 7657 fans de football se sont déjà inscrits!

Avec la newsletter de Walfoot, vous recevez quotidiennement toutes les dernières news foot concernant vos équipes, compétitions et joueurs favoris, dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news