Un arbitre témoigne: "On nous fait comprendre qu'on n'a plus le choix"

Hermès Van Dammepar Hermès Van Damme
Date
1 réaction
Un arbitre témoigne: "On nous fait comprendre qu'on n'a plus le choix"
Photo: © photonews

L'affaire de de matches truqués et de blanchiment d'argent continue à bousculer le football belge. Un arbitre anonyme affilié à l'Union Belge a accepté de témoigner.

"Comment ça se passe concrètement? Parfois le président d'un autre club paie la prime de victoire pour une défaite de l'équipe. Donc on vous paie la victoire si vous perdez" explique un arbitre à RTL Info. Pour ne pas avoir de problème, il a préféré rester anonyme. 

"Et ça c'est toujours passé comme prévu en fait. Là je vous parle de la division 1 jusqu'en P3. Aucun arbitre ne vient à son match avec l'ambition de le truquer. Mais comme j'ai dit, on nous met la pression. On nous fait comprendre, et quelque part on n'a plus le choix."

Les arbitres ne reçoivent pas d'argent, mais plutôt des compensations... ou des menaces. "C'est sous forme de cadeau, sous forme de petit message en privé, Facebook ou Whatsapp, un appel via un ami direct ou indirect. C'est sous forme de restaurant. On nous fait comprendre. Parfois on nous influence et on nous fait comprendre que telle équipe doit gagner, sinon on va être mal reçu, sinon on va être mal accepté, sinon on ne serait plus les bienvenus…"



Commentaires 1 réaction



AddToAny