Coefficient européen : la Belgique s'en sort bien grâce au zéro pointé des Pays-Bas
Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction

Coefficient : la Belgique s'en sort bien grâce au zéro pointé des Pays-Bas

Coefficient européen : la Belgique s'en sort bien grâce au zéro pointé des Pays-Bas

Les éliminations de Bruges et Gand en seizièmes de finale de l'Europa League n'auront pas de conséquences, les équipes d'Eredivisie s'étant également loupées.

Une campagne 2019-2020 légèrement moindre que la précédente 

Bruges et La Gantoise, nos deux seuls représentants en Europa League à ce stade de la compétition, sont donc désormais éliminés, ce qui permet d'arrêter le compteur pour la saison européenne de la Jupiler Pro League : nos clubs (Gand, Bruges et Genk le Standard, mais aussi l'Antwerp en préliminaires) ont rapporté un total de 7400 points pour la campagne 2019-2020, soit 400 points de moins que la saison passée.

Ce total nous place actuellement comme le 9e pays au coefficient européen sur la saison, mais devrait suffire largement pour rester à la 8e place au classement général : les Pays-Bas, qui nous talonnent (35.350 points, la Belgique en comptant 37.700), ont vu toutes leurs équipes être éliminées au stade des 16es également. L'Ajax Amsterdam a été sorti par Getafe, l'AZ Alkmaar par le LASK Linz. 

Inutile, cependant, de se réjouir du flop total des Russes (4.666 points cette saison, soit la 17e performance européenne), qui sont juste devant la Belgique au classement UEFA : l'écart reste trop grand pour envisager les rattraper à court terme. Même chose pour le Portugal qui, malgré la soirée catastrophique d'hier (Benfica, Sporting, Braga et Porto ont tous pris la porte !) a déjà engrangé 10.300 points cette saison et reste loin devant. 

L'Ukraine et la Turquie peuvent se rapprocher 

Reste à se méfier de l'Ukraine et de la Turquie, toujours en lice et qui peuvent se rapprocher de la Belgique. Il faudrait de sacrés exploits du Shakthar Donetsk et de l'Istanbul Basaksehir pour voir ces deux championnats nous dépasser, cependant. L'Autriche, qui compte toujours le LASK Linz parmi les équipes en lice, peut également rêver. Toutes ces équipes espèrent naturellement se rapprocher du top 10, synonyme de ticket pour la Ligue des Champions. 

Ces campagnes conjointement "manquées" par la Belgique et les Pays-Bas pourraient en tout cas servir d'argument à ceux qui estiment que seule une Beneleague peut permettre à nos équipes de briller sur la scène européenne ... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos