Hein Vanhaezebrouck conquis par son ancien bras droit : "Avec Charleroi, je savais que ça matcherait"

Redaction
| 0 réaction
Hein Vanhaezebrouck conquis par son ancien bras droit : "Avec Charleroi, je savais que ça matcherait"
Photo: © photonews

Sans club depuis plus d'un an, Hein Vanhaezebrouck assiste de loin à la première saison de son ancien T2 avec Charleroi et il est bluffé.

S’il n’a pas caché avoir décliné une offre de Mehdi Bayat l’été dernier, Hein Vanhaezebrouck a également donné son avis à la direction carolo sur le successeur de Felice Mazzu. "Ils hésitaient et je leur ai dit que pour Charleroi, Karim Belhocine était sans doute le meilleur choix", explique HVH dans un entretien accordé à Sporza

Un choix pas forcément populaire au tout début. "C’était un risque, mais moi je le connais très bien et je savais que ça matcherait entre Karim Belhocine et le Sporting de Charleroi." 

Il a très bien fait ses devoirs.. 

En tant que joueur, Karim Belhocine avait croisé la route de Hein Vanhaezebrouck à Courtrai et à Gand. Et il a encore partagé le banc avec lui à Anderlelcht.

Et même si la mission s’annonçait compliquée à Charleroi, il relève le défi avec la manière. "Il a hérité du groupe de Felice Mazzu, sans Victor Osimhen. Il a dû s’adapter. Ça a pris du temps, mais il a très bien fait ses devoirs", estime un Hein Vanhaezebrouck conquis par le travail de son ancien T2.

Le remplacement de Morioka, un choix payant

Mais quels sont les secrets de cette réussite? Pour Hein Vanhaezebrouck, il y a la relation avec les joueurs, mais aussi la capacité du Français à rebondir. "Il est assez proche de ses joueurs, mais il est aussi très exigeant."

"Et il a fait les bons choix", insiste HVH. "Après la blessure de Diandy, par exemple, il a replacé Morioka un peu plus bas et là, il a marqué des points." Et avec la victoire du Sporting contre le Standard, il en a encore gagné quelques-uns...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos