🎥 Charleroi de retour en Europe : il y a cinq ans, le Mambourg vibrait face au Beitar Jérusalem
Redaction
| 0 réaction

Charleroi de retour en Europe : il y a cinq ans, le Mambourg vibrait face au Beitar Jérusalem

🎥 Charleroi de retour en Europe : il y a cinq ans, le Mambourg vibrait face au Beitar Jérusalem
Photo: © photonews

Le Sporting Charleroi va faire son retour en Europe, au moins en préliminaires mais peut-être même en poules. Il aura fallu attendre cinq ans pour que le Mambourg goûte à nouveau à l'Europe.

La dernière apparition du Sporting Charleroi en Coupe d'Europe, les supporters des Zèbres s'en rappellent évidemment comme si c'était hier ... et pourtant, au début de la saison 2020-2021, cela fera déjà cinq ans que le Mambourg n'aura plus connu le parfum européen. Charleroi entamait sa sixième campagne européenne à l'été 2015, et mettait là un terme à une attente encore plus longue : avant ce second tour de qualification d'Europa League, le dernier match européen du RCSC datait de 2005 et d'un second tour d'Intertoto contre Tampere United (Finlande). 

Un retour en grande pompe 

Pour ce retour, Charleroi ne s'était pas loupé : la réception du Beitar Jérusalem et de ses supporters bouillants avait été l'occasion d'une belle démonstration des hommes de Felice Mazzù. Si jusqu'à la pause, les débats avaient été équilibres (Nicolas Penneteau sauvant même ses couleurs du 1-2), les Zèbres avaient déroulé au retour des vestiaires avec notamment un doublé de Neeskens Kebano ...

Une rencontre qui avait un parfum de soufre : dès les premières minutes, les supporters du Beitar lancent des fumigènes et des engins pyrotechniques, forçant l'arbitre anglais à arrêter brièvement le match. Un corps arbitral qui, la veille de la rencontre, avait été forcé ... de changer d'hôtel, les mêmes supporters israéliens étant un peu trop bruyants. 

Retrouvez les images de ces incidents ci-dessous, ainsi que celles du public carolo :  

 

Le Zorya Louhansk, trop fort pour Charleroi 

Malheureusement pour le Sporting, si le Beitar n'opposera pas de vraie résistance sur le terrain (le déplacement à Jérusalem se terminera sur un 1-4 presque aussi cinglant), l'écueil suivant sera infranchissable : le Zorya Louhansk (ou Lougansk) ne laissera aucune chance aux Zèbres, douchés dès le premier match (0-2 au Mambourg). Ce soir-là, la Belgique fait connaissance avec un joueur : Ruslan Malinosvkyi, auteur d'un doublé. Un an plus tard, le jeune ukrainien signera à Genk ...

Le match retour ne permettra pas d'exploit (0-3). Même en cas de qualification, le Sporting aurait encore dû passer un tour de plus pour accéder enfin aux poules de l'Europa League ; un véritable parcours du combattant, qui permet de relativiser la déception à l'époque. Ce qui comptait pour la direction, c'était de retrouver l'Europe et c'était chose faite, avec en bonus le plaisir de passer un tour. 

La saison prochaine, Charleroi va retrouver l'ambiance si particulière de l'Europe ... et peut-être même les poules, que le Mambourg devrait pouvoir accueillir si le club fait les ajustements nécessaires (ce qui est a priori prévu). L'objectif sera de ne plus attendre cinq ans par après ...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos