Sans forcer, sans opposition
Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction

Bruges a étrillé Zulte Waregem sur sa pelouse

Sans forcer, sans opposition
Photo: © photonews

La saison du doute est terminée au Club de Bruges. Face à de faibles Coalisés, les champions en titre ont fait le plein de points, de buts et de confiance en étrillant Zulte-Waregem.

C'est devenu une routine pour Philippe Clement: sixième rencontre de championnat et sixième équipe différente au coup d'envoi. Cette semaine, quatre joueurs étaient de retour dans le onze de base: Ricca, Diatta, De Ketelaer et Krmencik.

Deux minutes de flottement avant la démonstration

D'entrée de jeu, Bruges a failli se faire surprendre: Mignolet doit sortir devant Bruno qui ne le sait pas encore mais vient de manquer l'opportunité de donner un visage différent à la rencontre. Bruges va totalement dominer cette opposition, même s'ils ont bien été aidés par la défense de Zulte Waregem en première période.

C'est d'ailleurs Deschacht qui trompe involontairement son propre gardien, avant que Krmencik ne vienne frapper fort avec un but suite à un effort aussi physique que solitaire. On ne joue que depuis 19 minutes mais ce match est déjà terminé. Remplie de confiance, cette équipe de Bruges ajoute deux buts au compteur avant la pause. Le premier, limpide, voit Vormer adresser un centre pour la tête de Vanaken, le second voit Krmencik suivre un balle piquée de Vormer qui frappe la barre. 0-4 à la pause, clair, limpide, mais sans opposition.

La gestion parfaite d'une rencontre

La deuxième période ressemble à une nouvelle promenade de santé pour les Gazelles. Les locaux tentent de se montrer un peu dangereux suite à l'entrée de Dompé mais ce n'est qu'un feu de paille. Clement sort son capitaine pour donner du temps de jeu à Balanta, qui aura pu admirer du terrain l'offrande de Vanaken pour De Ketelaere (0-5).

Badji et Schrijvers montent aussi au jeu, histoire de participer à la fête dans une rencontre qui aura surtout permis au Club de prendre encore plus de confiance, surtout offensivement. Même si l'adversaire est passé à côté de sa rencontre, c'est important pour des attaquants de trouver le chemin des filets. Même pour un garçon comme Balanta qui est à la bonne place sur un corner encore une fois mal géré par la défense de Zulte-Waregem (0-6).

Avant de retrouver le Cercle dans le derby de la ville puis Anderlecht pour le match au sommet de ce début de saison, les hommes de Clement ont montré à tout le monde que les doutes s'étaient envolés et que Bruges était bel et bien redevenu le Club.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos