Interview Clément Tainmont et le rajeunissement des noyaux: "Il faut des vieux briscards pour les guider"
Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction

Clément Tainmont pense qu'il pourrait guider la jeune génération

Clément Tainmont et le rajeunissement des noyaux: "Il faut des vieux briscards pour les guider"

Il y a quelques jours, Clément Tainmont a lancé un cri du coeur: à la recherche d'un club depuis la fin de son contrat à Malines, CT7 nous a accordé une longue interview que nous vous dévoilons en plusieurs parties.

Libre depuis la fin de son contrat à Malines à la fin du mois de juin, Clément Tainmont n'a toujours pas trouvé chaussure à son pied et l'ailier français s'est confié à Walfoot.be. Dans la deuxième partie de cet entretien, l'ancien Carolo parle du rôle qui pourrait être le sien dans un vestiaire actuel.

Il est clair que depuis quelques années, la moyenne d'âge d'un vestiaire a baissé, et pas qu'à Anderlecht. "Promouvoir les jeunes, c'est clair que je suis pour. Après tout, je suis aussi passé par là. Il faut lancer les jeunes joueurs que tu as formé, c'est normal, mais tout s'est inversé depuis le début de ma carrière".

Les clubs sont responsables de cette situation

Il explique en quoi le vestiaire a changé depuis: "A l'époque, il y avait très peu de jeunes dans le vestiaire et beaucoup d'anciens. Les plus jeunes grandissaient rapidement car ils écoutaient les plus expérimentés et dans ce cas ils ne pouvaient que progresser. Maintenant, tout s'est inversé, il n'y a plus que 2-3 anciens parfois. Les jeunes veulent maximiser leur potentiel pour essayer d'avoir un gros contrat ou un transferts. Les clubs sont responsables de cela car ils ne sont pas encadrés. Il y a certaines déviances, même si certains jeunes sont très bien encadrés. On voit vite quand une équipe manque d'expérience".

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos