Wouter Vrancken ému : "C'est incroyable"
Kevin Vanbuggenhout
Kevin Vanbuggenhout
| 0 réaction

Wouter Vrancken ému après la victoire de Malines et l'accession au top 8

Wouter Vrancken ému : "C'est incroyable"
Photo: © photonews

Wouter Vrancken était heureux que son équipe se soit hissée parmi les huit premiers de D1A. Il parlait surtout de l'énorme chemin parcouru par le KV Malines, et des montagnes russes par lesquels est passé son équipe.

"Je ne devrais pas dire à quel point je suis fier. La qualification pour les Playoffs 2 est bien méritée si l'on regarde de près notre saison. Dans ce match aussi, on est malencontreusement mené, mais on voit ensuite la résilience des garçons", a déclaré Vrancken à l'issue de la rencontre à Courtrai. "Ensuite, vous voyez que les joueurs continuent à faire leur travail et ne font pas de fausses manœuvres. Ils continuent simplement à avancer, dans le respect des accords conclus et de la manière dont nous sommes au mieux de nos capacités", a souligné le T1 des Malinois.

"Pas un seul instant nous n'avons baissé les bras. Et quand vous pouvez terminer la phase classique comme ça, c'est incroyablement beau. J'étais un peu ému quand j'ai commencé à y penser. Je ne pourrais pas être plus fier. Après tous les coups que nous avons reçus, nous avons tenu bon et continué à nous battre et nous avons quand même obtenu des résultats. Une véritable apothéose", a précisé Vrancken.

C'est mérité d'être en Playoffs 2

Autre conséquence : Malines jouera les Playoffs 2 contre Ostende, le Standard et La Gantoise. "Je ne dis pas de bêtises quand je dis que nous méritons d'être dans cette liste. Après la façon dont toute la saison s'est déroulée, c'est incroyable."

Le KaVé s'est retrouvé dans la zone de relégation pendant longtemps. La remontée a été initiée le 20 décembre 2020, après une victoire 1-2 à Louvain.

Vrancken Wouter
© photonews

L'équipe a également réussi à rester à flot mentalement. "Si les choses ne vont pas bien, c'est généralement dans les têtes et le niveau va baisser. Cela ne s'est pas produit. C'est un grand moment pour moi, de pouvoir remettre les choses en place comme ça, après toute une période où nous n'avons pas eu ce que nous méritions. Il y a des équipes dont on a beaucoup parlé : Beerschot, OHL, Charleroi. Toutes les bonnes équipes. Ils ne sont pas là et nous oui."

Wouter Vrancken pense-t-il déjà à ce qui est possible avec son équipe en PO2 ? "Nous verrons. Pour l'instant, la satisfaction, la fierté et le plaisir de ce que les garçons ont accompli dominent."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos