Kompany évoque le rôle de Francis Amuzu, qui ne devrait pas quitter Anderlecht

Kompany évoque le rôle de Francis Amuzu, qui ne devrait pas quitter Anderlecht

Francis Amuzu était titulaire contre le Standard dans un rôle peu habituel, celui d'attaquant aux côtés de Joshua Zirkzee. Il a tourné autour du Néerlandais, s'est excentré, a pris la profondeur. Vincent Kompany apprécie de pouvoir compter sur un tel joker.

Francis Amuzu est rarement cité parmi les titulaires incontournables de Vincent Kompany : depuis plusieurs semaines, le RSCA compte un 11 type et l'international Espoirs n'y figure plus. "Je sais que ça en fera sourire que je dise ça, parce que j'ai évidemment un onze aligné régulièrement, mais je ne pense pas en termes de titulaires", nuançait Kompany en conférence de presse ce samedi. "Il y a un groupe et au sein de ce groupe, il y a des profils qui peuvent être alignés selon les besoins". 

Amuzu fait partie de ces joueurs sur lesquels le coach d'Anderlecht peut toujours compter ... même dans un rôle hybride et inhabituel comme dimanche dernier. "C'est un joueur qui peut toujours faire mal à l'adversaire avec sa vitesse, qui a cette polyvalence pour lui. Il peut jouer entre les lignes, près de l'attaquant, sur le côté. Et dans ce rôle devant, il avait donné un assist à Nmecha la saison passée", se rappelle Vincent Kompany. Bref : un joker très utile, mais Amuzu aura du mal à sortir de ce rôle, et sa progression ne va pas assez vite pour qu'un départ ne soit pas évoqué régulièrement.

Ces derniers jours encore, L'Equipe évoquait l'OGC Nice comme point de chute potentiel. Anderlecht ne va pas pousser un joueur utile vers la sortie : il faudra payer le prix fort pour attirer Francis Amuzu, qui garde une belle cote (et est sous contrat jusqu'en 2024). Mais comme Kompany l'a rappelé vendredi : "Il faut être prêt à tout en cette période", car le RSCA ne pourra faire que vendre en cas de grosse offre. En théorie, cependant, Amuzu restera (l'entourage du joueur évoque ainsi dans La Dernière Heure "5% de chances" d'un départ cet hiver) ... mais il ne faut jamais dire jamais. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos