Nasser Al-Khelaïfi sort les griffes: "Celui qui ne veut pas se battre restera sur le côté"

Nasser Al-Khelaïfi sort les griffes: "Celui qui ne veut pas se battre restera sur le côté"

Le Club Med, c'est terminé au PSG.

A 15 jours de la reprise du Paris Saint-Germain, le président Nasser Al-Khelaïfi a haussé le ton dans une interview accordée ce mardi au journal Le Parisien. Au sortir d’un exercice marqué par une nouvelle déception européenne, le dirigeant va clairement serrer la vis.

"Le rêve est une chose, la réalité une autre. Peut-être devrait-on d’ailleurs changer notre slogan… Dream Bigger (rêver plus grand), c’est bien mais aujourd’hui, nous devons surtout être réalistes, on ne veut plus du flashy, du bling-bling, c’est la fin des paillettes, a lâché le Qatari. On a fait de grandes choses depuis onze ans, mais chaque année, on doit se demander comment progresser, comment être meilleurs."

Dans ces conditions, le boss parisien a clairement montré la sortie aux joueurs indésirables, accusés d’avoir profité de leurs confortables salaires : "Nous attendons de tous les joueurs qu’ils fassent beaucoup plus que la saison dernière. Beaucoup plus ! Ils doivent tous être à 100 %. Il faut redevenir humbles. Il faut changer pour éviter les blessures, les suspensions et les fautes qui font basculer un match. Celui qui veut rester dans son confort, qui ne veut pas se battre, il restera de côté. Et il faut créer une vraie équipe, retrouver un véritable esprit collectif. Maintenant, la position du PSG est claire : les joueurs qui ne font pas partie du projet devront partir. Certains ont profité de la situation, maintenant c’est fini !" Reste à savoir si Neymar doit se sentir concerné…

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus de news

Plus de news