La patte Riemer déjà visible, Anderlecht bat le Panetolikos, 7e de Grèce

La patte Riemer déjà visible, Anderlecht bat le Panetolikos, 7e de Grèce

Pour la première de Brian Riemer en bord de terrain, Anderlecht s'est imposé contre le Panetolikos, 7e de D1 grecque.

Dans ce même stade de l'OFI Crète, mais cette fois à huis-clos, le RSC Anderlecht affrontait ce mardi le second adversaire de ce stage de préparation, le Panotelikos, sur papier supérieur à l'OFI. L'événement, c'est bien sûr qu'il s'agit là de la première de Brian Riemer en bord de terrain. Le Danois a déjà apposé sa griffe : les Mauves s'alignent en 4-3-3, avec le tout jeune Ethan Buthera à gauche et Noah Sadiki aux côtés de Delcroix dans l'axe. 

Dans l'entrejeu, on retrouve un Majeed Ashimeru hyperactif et un Amadou Diawara bien en jambes. La situation se débloque vite : Mario Stroeykens se défait d'un homme côté gauche, sert Fabio Silva qui accapare trois défenseurs. Le Portugais voit bien Amir Murillo isolé, qui fait 0-1 (6e).

Murillo Michael
Photonews

Anderlecht est dans son match, laisse peu d'espaces aux Grecs et, surtout, met un très bon pressing encouragé vocalement par Riemer. Côté gauche, Ethan Buthera alterne le très bon et le perfectible, là aussi coaché continuellement par le nouveau T1. Stroeykens, en jambes, trouve parfaitement Fabio Silva qui se heurte une première fois à Giannis Anestis (25e). Dans la foulée, Panotelikos s'offre une première grosse occasion via une tête connue : trouvé par un centre côté gauche, l'ancien serial buteur de Genk Nikolaos Karelis prend le meilleur sur Hannes Delcroix, mais place à côté du poteau. Pour le détail, Karelis, qui avait marqué 33 buts en 75 matchs en Belgique, en est à 9 buts en 11 matchs cette saison en championnat. 

Karelis Nikolaos
© photonews

Après une nouvelle frappe trop croisée de Fabio Silva, ce sont encore les Grecs qui se signalent, Nadrey Dago roulant Buthera et Sadiki dans la farine, mais Van Crombrugge s'interpose bien. Le même Dago s'embrouillera ensuite bizarrement avec Amadou Diawara, initiant une échauffourée générale. Trebel, bord de terrain, calmera son équipier. La mi-temps est sifflée après une occasion, une de plus, signée Fabio Silva après un beau contrôle orienté (43e) ; le Portugais aura soufflé le chaud et le froid, omniprésent mais parfois trop en décrochage, comme le lui a signalé Riemer tôt dans le match. 

La seconde période reprend avec un double changement : Kristian Arnstad remplace un Ashimeru légèrement touché en première mi-temps, et Lior Refaelov un Verschaeren transparent. Anderlecht garde un rythme très élevé, Fabio Silva place sa tête juste à côté sur un centre venu de la gauche (50e). Le Portugais se donne, va presque au bout d'un très joli raid en solo (60e). Sa dernière action, puisqu'il fait partie des 6 remplacés à l'heure de jeu. Coosemans, Raman, Duranville, Ishaq, Leoni et Angulo montent sur la pelouse. 

Inquiétude pour Duranville 

Alors que la structure du match disparaît totalement suite aux nombreux changements, rendant le tout très peu lisible, une grosse inquiétude survient : Julien Duranville ne peut pas continuer au delà de la 75e, souffrant visiblement d'une blessure musculaire. Mario Stroeykens, qui lui avait cédé sa place, remonte donc au jeu (rien ne l'interdit en match amical). 

Duranville Julien
© photonews

Le match se terminera sur un contrôle total du RSC Anderlecht, largement meilleur que face à l'OFI Crète et dont le pressing ne faiblira pas. Trouvé dans sa course par un excellent extérieur de Benito Raman, Kristian Arnstad fera le break d'un joli ballon piqué (0-2, 88e). L'international géorgien prêté par OHL Levan Shenghelia recollera cependant immédiatement au score (89e, 1-2), sans conséquences : Anderlecht bat le Panetolikos de manière assez convaincante, avec une patte Riemer déjà visible. On attend des nouvelles de Duranville...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Walfoot.be

Plus de 7839 fans de football se sont déjà inscrits!

Avec la newsletter de Walfoot, vous recevez quotidiennement toutes les dernières news foot concernant vos équipes, compétitions et joueurs favoris, dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news