La Slovaquie : le petit géant du Danube!
Dirk Diederich
| 0 réaction
La Slovaquie : le petit géant du Danube!
Photo: © SC

La Slovaquie est une jeune nation, un pays né de la scisson de la Tchécoslovaquie, ce BHV de l’Europe centrale. Mais son équipe de football, c’est pas la fragilité du vase de cristal.

Description en quelques lignes

 

La Slovaquie est un pays d’Europe Centrale arrosé par le Danube. Sa capitale est Bratislava, cette ville magnifique, au charme discret bercé par des mélodies tsiganes. Pays de près de 5,4 millions d’habitants, à peine une fois et demi plus grand que la Belgique, son histoire a souvent été de paire avec celle de l’Empire Austro-Hongrois, voire avec celle de la Hongrie.

Au lendemain de la première guerre mondiale, la Slovaquie sera accolée à la Tchéquie pour former la Tchécoslovaquie. Mais tout opposait ces deux nations. La Tchéquie était industrielle, plutôt libre-penseuse, tandis que la Slovaquie était catholique et rurale. Après la seconde guerre mondiale, la Tchécoslovaquie tomba sous la coupe de l’URSS avant de s’en libérer avec la Tchéquie lors de la révolution de velours. Mais en 1993, la Slovaquie rompit son union avec la Tchéquie et vola de ses propres ailes, non sans succès. Membre de l’Union Européenne, le pays a connu depuis une croissance exponentielle. Les grandes multinationales y ont trouvé une main d’oeuvre souvent qualifiée prête à travailler pour des salaires faibles. Des groupes comme VW, Peugeot et Hyundai Kia y ont installé leurs usines. A noter que le système d’imposition est assez unique pour l’UE puisque particuliers comme entreprises sont soumis à un taux d’imposition unique  de dix-neuf pourcents .

 

Son passé en coupe du monde

 

Le passé de la Slovaquie en coupe du monde se réduit à une portion congrue si on ne prend pas en compte son passé commun avec la Tchécoslovaquie. Si la Slovaquie connait sa première participation à la phase finale d’une coupe du monde, la Tchécoslovaquie a connu de beaux succès. Championne d’Europe en 1976, la Tchécoslovaquie a surtout été finaliste de la coupe du monde en 1934 et 1962. La Slovaquie s’est qualifiée en terminant première de son groupe et en devançant ainsi la Tchéquie, la Pologne et la Slovénie qui éliminera pourtant la Russie lors des barrages.

 

Ses forces

 

La Slovaquie est composée de joueurs évoluant dans les grands championnats européens. Les plus connus sont évidemment Martin Skrtel, le défenseur de Liverpool, et le génial Marek Hamsik, le jeune médian de Naples qui est convoité par les plus grands clubs européens. Son style le jeu simple, frais, combattif rappelle l’essence du football et est susceptible de poser des problèmes à ses adversaires.

 

Ses faiblesses

 

Il y a évidemment l’inexpérience de la compétition de haut niveau. La Slovaquie en est à sa première participation à la phase finale de la coupe du monde. De plus, si elle forme un onze solide, elle n’a guère de solutions de rechange sur son banc. Mais son principal problème réside peut-être en un manque de percussion de sa ligne d’attaque.

 

Son sélectionneur

 

Wladimir Weiss est un ancien joueur qui a évolué comme médian à dix-neuf reprises pour le compte de la Tchécoslovaquie et à douze reprises pour le compte de la Slovaquie. Comme entraineur, il a mené l’Artmedia Bratislava au titre de champion de Slovaquie avant d’entrainer en Russie. Son credo, c’est un retour aux valeurs du football slovaque : combativité, simplicité, solidarité. Pour la petite histoire, ajoutons encore que son fils, Wladimir Weiss Junior (Manchester City), fait également partie de la sélection.

 

Pronostic

 

Versée dans un groupe délicat à négocier, la Slovaquie semble toutefois en mesure de disputer la deuxième place qualificative au Paraguay, voire même à surprendre une Italie qui pourrait bacler son tournoi. La Slovaquie n’a rien à perdre. Son succès en phase éliminatoire lui ayant déjà apporté une énorme satisfaction.
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos