Les plans de Philippe Saint-Jean et Mouscron en attendant Bernd Hollerbach

Redaction depuis Mouscron
| 0 réaction
Les plans de Philippe Saint-Jean et Mouscron en attendant Bernd Hollerbach
Photo: © photonews

Philippe Saint-Jean a aidé l'Excel Mouscron à renouer avec la victoire. Le fameux "choc psychologique" nécessaire pour relancer la machine ? Difficile à dire, mais il va désormais diriger les Hurlus jusqu'au terme de la phase classique.

Philippe Saint-Jean dédicaçait la victoire mouscronnoise à Bernd Hollerbach, l'homme qu'il remplace en attendant un éclaircissement de la situation. "Je lui souhaite de revenir et je ne suis là que parce que le club a besoin de moi. Non, le terrain ne m'a pas manqué", reconnaît le coach de 65 ans, directeur du Futurosport ("On me cherche un remplaçant") et qui peut désormais penser à préparer le retour du "véritable" entraîneur. 

"Tester des choses ? Je suis limiter dans mes choix, car nous n'avons que six joueurs belges et c'est le minimum autorisé par le règlement", précise-t-il. "Mon seul objectif maintenant est de faire progresser les joueurs et d'essayer d'introduire des jeunes. Mais la mission de relancement du Futurosport est difficile". Les jeunes du centre de formation ne sont en effet pas prêts : "Je ne saurais pas en sortir deux tout de suite. Un s'est entraîné avec nous, un autre arrive, mais le plus prometteur s'est fait les ligaments", déplore Saint-Jean. 

Une situation clarifiée qui fait du bien à tous 

Marko Bakic, de son côté, faisait part du ressenti du vestiaire. "Mr Hollerbach nous a envoyés un message avant le match et ça m'a fait plaisir, ça fait du bien de sentir qu'il est toujours proche de nous", déclare le Monténégrin, qui ne cache cependant pas : "Bien sûr, ça joue sur les performances. Le coach, c'est le boss, c'est normal que son absence nous déstabilise un peu. Nous sommes très heureux du travail de l'entraîneur intérimaire, qui est connu et apprécié des supporters. Et nous attendons le retour de Mr Hollerbach", conclut-il. 

Tout en étant catégorique : "L'absence de l'entraîneur n'est certainement pas une excuse pour nos mauvais matchs récents. Je ne veux pas qu'on se cache derrière ça. Nos consignes étaient pareilles, nous étions les mêmes joueurs, il n'y a pas d'excuse". 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos