Il y a 18 ans, le Mondial 2002 débutait : quelques joueurs sont toujours en activité !

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Il y a 18 ans, le Mondial 2002 débutait : quelques joueurs sont toujours en activité !
Photo: © photonews

Le 31 mai 2002, à Séoul, débutait le Mondial 2002. Une compétition mémorable, la première sur le continent asiatique, et la dernière avant 2014 pour la Belgique. Des 736 joueurs ayant pris part à la compétition, plus d'une dizaine sont toujours actifs ...

Dix-huit ans, c'est une éternité en football et rares sont les joueurs à compter 18 années au plus haut niveau. Pourtant, parmi les 736 joueurs (32 équipes, 23 joueurs par noyau) ayant pris part au Mondial 2002 en Corée du Sud et au Japon, certains jouent toujours ... et parfois au top. 

Gianluigi Buffon - 42 ans

C'est le nom le plus connu de cette liste : Gigi Buffon est toujours bien présent, et toujours au sommet avec la Juventus, même s'il n'y est plus titulaire mais bien n°2. Il compte cependant 11 rencontres toutes compétitions confondues cette saison (en attendant la reprise de la Serie A) et devrait encore rempiler pour un an de plus. 
Au Mondial 2002, Buffon défendait déjà les buts de la Squadra et disputait même sa deuxième Coupe du Monde, après avoir été remplaçant en 1998 en France. 

Zlatan Ibrahimovic - 38 ans 

Ibrahimovic fait lui aussi partie des stars du football mondial à avoir disputé le Mondial 2002, devant se contenter à l'époque de quelques entrées au jeu. C'est un peu plus tard que l'attaquant suédois, alors à l'Ajax Amsterdam, deviendra l'iconique buteur que l'on connaît. 
Aujourd'hui, Ibrahimovic est de retour en Serie A, à l'AC Milan, et alors qu'une frayeur à l'entraînement a récemment fait craindre le pire, le Z semble prêt à revenir une nouvelle fois dans le coup. Avant une dernière pige, probablement, dans son pays ... 

Emre Belozoglu - 39 ans 

Véritable légende du football turc, Emre emmènera sa sélection en demi-finale de la Coupe du Monde 2002, alors qu'il évoluait à l'Inter Milan. Aujourd'hui proche de la quarantaine, Emre laisse derrière lui une carrière bien remplie en club (Inter, Newcastle, Atlético Madrid, Fenerbahçe) comme en sélection (plus de 100 sélections, une demi-finale de Mondial, un Euro). 
Emre Belozoglu devait prendre sa retraite au terme de la saison précédente, mais avait finalement décidé de prolonger son bail d'un an. L'emblématique capitaine du Fenerbahçe se retirera et deviendra directeur sportif du club stambouliote en fin de saison. 

Julio César Caceres - 40 ans 

Le défenseur paraguayen Julio Cesar Caceres évoluait à l'Olimpia Asuncion au moment du Mondial 2002 et a bouclé la boucle en terminant sa carrière au Paraguay, à Guarani et au même Olimpia Asuncion où il devrait bientôt mettre un terme à sa carrière. Titulaire en Corée/Japon, il le sera encore 4 ans plus tard en Allemagne et participera même au Mondial 2010 en Afrique du Sud, se contentant du troisième match de poules tandis que son pays atteignait les quarts de finale. 

Shinji Ono et Hitoshi Sogahata - 40 ans 

Le Japon compte deux joueurs ayant participé au Mondial à domicile en 2002 et encore actifs au pays actuellement : Shinji Ono et Hitoshi Sogahata. Le premier aura baroudé au fil d'une carrière bien remplie : vainqueur de la Coupe d'Europe avec Feyenoord (devenant le premier joueur japonais à remporter un trophée continental européen), il alternera retours au pays et piges à l'étranger (Bochum, Sidney) avant un retour à Hokkaido en 2014. Il évolue au FC Ryukyu (D2) depuis 2019. 
Hitoshi Sogahata, lui, est l'un des clubmen les plus marquants du monde du football : depuis ses débuts en 1998 jusqu'à aujourd'hui, le gardien de but japonais, remplaçant au Mondial 2002, évolue aux Kashima Antlers (D1). Il se contente cependant récemment d'un rôle de réserviste. 

Daniel Viteri - 38 ans 

Gardien de but réserviste de l'Équateur en 2002, Viteri passera toute sa carrière au pays où il évolue toujours, à Guayaquil City. Il sera titulaire lors de la seconde partie de saison en 2019, et attend comme beaucoup le début de son championnat national après la pandémie de Covid-19. 

Siyabonga Nomvethe - 42 ans 

Un cas étonnant : l'ex-international sud-africain Siyabonga Nomvethe, meilleur buteur de l'histoire du championnat d'Afrique du Sud, avait bel et bien pris sa retraite en mai 2019 ... avant un retour surprise en janvier dernier sous les couleurs de l'Uthongati FC, en D2. 
Nomvethe avait marqué un but lors du Mondial 2002, à Daegu (Corée du Sud), face à la Slovénie. Il aura ensuite le plaisir de vivre une Coupe du Monde à domicile, déjà trentenaire mais sélectionné et monté au jeu face à la France lors du dernier match de poules. 

Joaquin - 38 ans 

Les supporters espagnols n'ont pas oublié la participation de Joaquin au Mondial 2002 : c'est l'alors jeune joueur du Bétis Séville qui a manqué le tir au but décisif en quart de finale face à la Corée du Sud, après une prestation pourtant remarquée. Cette désillusion n'empêchera pas Joaquin Sanchez Rodriguez de réussir une superbe carrière qui l'emmène à Valence, Malaga et la Fiorentina avant un retour chez "son" Bétis, dont il est encore capitaine et où il a annoncé sa prolongation jusqu'en 2021 au moins. 

Zoran Pavlovic - 43 ans 

À 43 ans, l'ancien international slovène Zoran Pavlovic n'évolue naturellement plus au plus haut niveau mais bien dans un petit club régional slovène, le NK Smartno 1928, qui oscille entre D4 et D3. Pavlovic passera la majorité de sa carrière entre Slovénie et Autriche, sans jamais confirmer le titre décroché avec le Dinamo Zagreb juste avant de se rendre en Corée du Sud et au Japon avec sa sélection. 

Austin Ejide - 36 ans 

Sans surprise, plusieurs gardiens de but figurent dans cette liste ; Ejide était cependant très jeune durant le Mondial 2002, 18 ans à peine. Il ne disputera aucune rencontre en Corée-Japon, pas plus qu'en Allemagne quatre ans plus tard. Après une carrière plutôt anonyme, il prendra la direction d'Israël où il évolue toujours, à l'Hapoel Hadera. 

Hussein Abdulghani - 43 ans 

Tout comme Gianluigi Buffon et Shinji Ono, Hussein Abdulghani fait partie des rares joueurs encore en activité à avoir disputé non seulement le Mondial 2002, mais aussi le Mondial 1998. Le milieu de terrain, actuellement reconverti back, évolue toujours en D1 saoudienne, à Al-Ahli. Il participera à trois Coupes du Monde, prenant sa retraite après que l'Arabie Saoudite ait échoué à se qualifier pour le Mondial 2010. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos