Scandale en Écosse : un Belge pourrait forcer la suspension du championnat après un voyage en zone rouge
Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction

Scandale en Écosse : Boli Bolingoli pourrait forcer la suspension du championnat après un voyage en zone rouge

Scandale en Écosse : un Belge pourrait forcer la suspension du championnat après un voyage en zone rouge
Photo: © photonews

Le latéral du Celtic Glasgow, Boli Bolingoli, a placé son club dans une position très délicate en se permettant un voyage non-autorisé en Espagne, en zone rouge, à quelques jours d'un match de championnat.

Dans la semaine précédant la rencontre du Celtic Glasgow face à Kilmarnock, la 2e rencontre de la nouvelle saison de Scottish Premiership, Boli Bolingoli, l'ancien défenseur du Club de Bruges, s'est ainsi rendu en Espagne, zone rouge aux yeux de la Grande-Bretagne, sans prévenir son club. Une violation claire des règles strictes de sécurité mises en place en Écosse pour la reprise du championnat. 

Le Celtic Glasgow n'ayant pas été tenu au courant, Bolingoli n'a pas été placé en quarantaine comme il le devrait et a même disputé quelques minutes contre Kilmarnock. Le résultat ne s'est pas fait attendre : ce lundi soir, un porte-parole du gouvernement écossais a suggéré que cette faille dans le système devrait forcer l'arrêt du championnat, au moins temporairement. "Nous sommes en discussion avec le club et les autorités footballistiques afin de déterminer les faits. Si un incident sérieux est confirmé, que les protocoles n'ont pas été respectés et que la santé publique a été mise en danger, le Gouvernement Écossais n'aura d'autre choix que d'envisager une suspension du football en Écosse", lit-on dans des propos relayés par le Daily Mail. 

J'ai fait une grave erreur 

Boli Bolingoli, 25 ans, s'est excusé officiellement : "Je suis coupable d'une grossière erreur de jugement. Je sais que ce que j'ai fait n'était pas correct et je dois maintenant en assumer les conséquences". Le Celtic a également communiqué, précisant qu'après son retour, le Belge avait subi deux tests, qui se sont révélés tous deux négatifs. "Une enquête va avoir lieu et le club prendra les mesures nécessaires". 

Pas une première 

Si le comportement de Boli Bolingoli fait un tel scandale et pourrait amener la suspension du championnat, c'est également parce qu'il n'est pas une première depuis la reprise : deux joueurs du club d'Aberdeen ont été testés positifs au Covid-19 après que 8 d'entre eux aient été au restaurant, à la suite de la défaite inaugurale du club contre les Glasgow Rangers. Nicola Sturgeon, Premier Ministre écossais, avait alors tancé les joueurs, qui ont "enfreint les règles convenues entre les autorités footballistiques et le gouvernement, ce qui, pour le dire calmement, est tout simplement inacceptable". 

Le match d'Aberdeen contre St Johnstone samedi dernier avait en conséquence été annulé. "Je suis furieux de cette situation, qui n'aurait pas dû arriver. Si le protocole n'est pas respecté, qui sait ce qui peut se passer", concluait le Premier Ministre écossais. L'écart de Boli Bolingoli pourrait donc coûter très cher ... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos