Interview đŸŽ„ SĂ©bastien Grandjean n'en revient toujours pas aprĂšs l'Ă©limination en Europa League : "Un match complĂštement dingue"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

đŸŽ„ SĂ©bastien Grandjean n'en revient toujours pas aprĂšs l'Ă©limination de Fola Esch en Europa League

đŸŽ„ SĂ©bastien Grandjean n'en revient toujours pas aprĂšs l'Ă©limination en Europa League : "Un match complĂštement dingue"
Photo: © photonews

Ce jeudi, le Fola Esch s'est fait sortir par le FC Ararat Armenia au deuxiÚme tour préliminaire de l'Europa League. Proche de la qualification, le club luxembourgeois a vécu une fin de rencontre complÚtement folle.

Alors que le Fola Esch menait 1-3 au FC Ararat Armenia à la 90ème minute, le club arménien est revenu au score en trois minutes via deux penaltys. "Un vrai match de dingue", nous confie Sébastien Grandjean. "On débute mal la rencontre et les joueurs avaient les pieds qui brûlaient le ballon. Nous encaissons puis nous avons bien géré la rencontre en égalisant rapidement. Ensuite, on fait le break et on aggrave la mise en faisant 1-3 à la 81ème. On a l'occasion de faire 1-4 mais notre attaquant trébuche et se loupe. C'était parfait, on filait vers la qualification mais cela s'est déroulé autrement", explique le coach du club luxembourgeois.

"Je sors l'un des attaquants pour faire entrer un défenseur et assurer le coup, puis scénario de fou. Deux penaltys en trois minutes : un justifié et l'autre non. De plus, Pimentel a pris une deuxième jaune et on se retrouve à dix pour les prolongations. Ce fut compliqué durant cette dernière demi-heure, ils avaient énormément d'attaquants sur le terrain et de notre côté, on avait plus de défenseurs. Puis on encaisse à la 113ème et l'ogre arménien l'emporte 4-3", a ajouté le technicien belge.

Après avoir tenu tête au Sheriff Tiraspol au 1er tour préliminaire de la Ligue des champions, le Fola Esch se fait écarter en Europa League par le FC Ararat Armenia au deuxième tour d'Europa League. "Un véritable séisme pour le club. Au surplus, on recevait le huitième du championnat slovène au prochain tour...Puis c'est 300.000 euros en moins pour le Fola. On s'est pris deux uppercuts en trois minutes. J'espère ne vivre ce genre de match qu'une seule fois dans ma carrière. Tu es KO après ce genre de retournement de situation et tu te pinces pour savoir si c'est vrai", souligne le coach du club luxembourgeois avant d'évoquer le bilan européen.

"Ce parcous sur la scèhne européenne reste toutefois positif. On a montré de belles choses et on a tenu la dragée haute à deux grosses équipes. On a joué vers l'avant et on n'a jamais subi. On est sur de bons rails et on continue de grandir.   On est focus sur le championnat désormais car on vise le titre. Vite se remettre dedans contre Dudelange dimanche, notre premier test", a conclu Sébastien Grandjean.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos