De titulaire à remplaçant, Guillaume Gillet est un peu frustré, mais "serein"

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
De titulaire à remplaçant, Guillaume Gillet est un peu frustré, mais "serein"
Photo: © photonews

Arrivé cet été, Guillaume Gillet s'est rapidement fondu dans le groupe carolo, au point d'être un titulaire indiscutable d'entrée de saison. Un rôle qui a pourtant évolué à la défaveur d'une absence contre le Beerschot qui l'a "sorti de l'équipe". Mais le Liégeois reste positif.

D’autant qu’à Charleroi, il n’y a depuis le début de saison, que très peu de raisons de se laisser aller au pessimisme. La victoire contre le Cercle, samedi soir, a d’ailleurs permis aux Zèbres de reprendre la tête de la Pro League.

Jusqu’à quand? Les Carolos n’en font pas une obsession. "On est bien dans le haut du classement et on veut y rester le plus longtemps possible. Mais on ne crie pas haut et fort qu’on veut terminer la phase classique en tête. On y va match par match, comme depuis le début de saison et on ne va pas changer notre fusil d’épaule."

"Frustrant de sortir comme ça de l'équipe"

À titre personnel, Guillaume Gillet, qui n’avait joué que quelques minutes à Genk, a profité de la réception du Cercle pour ajouter quinze minutes à son compteur personnel. "C’est toujours agréable de fouler la pelouse quand on commence sur le banc", estime-t-il.

L’ancien Mauve était pourtant titulaire en début de saison, mais il avait manqué la réception du Beerschot en raison d’un ‘cas-contact’ et son statut a changé depuis. "C’est clairement ça qui m’a sorti de l’équipe et c’est un sentiment désagréable, évidemment, mais ça fait partie du jeu et encore plus en cette période un peu spéciale", confie-t-il.  

J'étais très heureux de signer à Charleroi et je suis toujours heureux d'être ici.

Mais, même s’il est un peu frustré, Guillaume Gillet a de l’expérience à revendre et il reste satisfait de son début d’aventure zébrée. "Si on fait le bilan, j’ai joué 75 à 80 % depuis le début de saison", calcule-t-il. "J’étais très heureux de signer à Charleroi et je suis toujours très heureux d’être ici et d’aider l’équipe quand j’en ai l’occasion."

"Je suis de nature à ne pas être content quand je ne suis pas sur le terrain. Mais je sais aussi qu’il y a des périodes où il faut faire un petit tour sur le banc. Et je n’ai pas de problème avec ça", ajoute l’ancien Diable Rouge qui fera tout pour retrouver sa place dans le onze de base. "Je suis serein parce que le coach est très franc avec moi. Ça me permet de relativiser et je sais comment ça se passe en foot et que j’aurai encore beaucoup de temps de jeu cette saison."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos