Coupe de France : Le PSG atomise Angers, Monaco élimine l'OL

Manuel Gonzalez
Manuel Gonzalez
| 0 réaction
Coupe de France : Le PSG atomise Angers, Monaco élimine l'OL
Photo: © photonews

Ce jeudi soir, le club de la capitale affrontait Angers pour le compte des quarts de finale de la Coupe de France. Les parisiens ont facilement validé leur ticket pour les demi-finales grâce à leur large victoire.

Paris Saint-Germain-Angers 5-0

Calendrier chargé oblige, Mauricio Pochettino a logiquement fait tourner son effectif en vue du choc face à Manchester City dans une semaine. Une défense inédite avec Dagba, Pereira, Kehrer, Bakker. Suspendu en championnat, Neymar était titulaire aux côtés d'Angel Di Maria, Julian Draxler et Mauro Icardi. Keylor Navas et Marco Verratti n’étaient pas de la partie.

Le PSG a rapidement ouvert le score via Mauro Icardi, bien servi par Julian Draxler (9e), 1-0. Les locaux doubleront la mise grâce à un but contre son camp de Vincent Manceau (23e), 2-0. Au retour des vestiaires, Neymar aggravera le score après un bon service d’un Draxler double passeur décisif ce soir (66e), 3-0. Mauro Icardi plantera un doublé d’un coup du foulard (68e), 4-0. L'Argentin s'est même offert un triplé en fusillant l'ancien Brugeois Butelle en toute fin de match (90e), 5-0.

Olympique Lyonnais-AS Monaco 0-2

Maxwell Cornet trouvera le poteau à la demi-heure de jeu avant que Marcelo (33e) et Caqueret (36e) ne trouvent la barre transversale. En seconde période sur une contre-attaque bien menée par Depay, Maxwell Cornet ira défier seul Majecki et ouvrira le score (49e) mais le VAR annulera le but à cause d'un hors-jeu. Lyon pourra s'en mordre les doigts puisque la rencontre basculera par la suite. Une minute plus tard, Sinaly Diomande était coupable d’une grossière faute sur Ballo Touré dans la surface et sera exclu. La deuxième exclusion lyonnaise du match après celle de Rudi Garcia en tout début de rencontre. Pour le penalty, Ben Yedder ne se faisait pas prier (53e), 0-1. 

À dix contre onze, les Lyonnais reculaient d’un cran et concédaient plusieurs occasions. À l’heure de jeu, l’attaquant allemand Kevin Volland envoyait un missile angle fermé dans la lucarne de Pollersbeck (61e), 0-2. Malgré les trois entrées coup sur coup de Slimani, Aouar et Toko Ekambi, l’OL n’arrivera pas à renverser la rencontre. Au terme d’un match où ils pourront clairement avoir des regrets après avoir manqué de réalisme, les Lyonnais s’inclinent et ne verront donc pas le dernier carré de la compétition. Les Monégasques découvriront leur adversaire ce dimanche (Montpellier, le PSG ou Rumilly Vallières).

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos