🎥 Genk - Standard, version 1999-2000: les Rouches ont pris l'eau
Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction

Genk - Standard, version 1999-2000: les Rouches ont pris l'eau

🎥 Genk - Standard, version 1999-2000: les Rouches ont pris l'eau

Pour la troisième fois, Genk et le Standard vont se retrouver en finale de la Coupe de Belgique. La première confrontation, lors de la saison 1999-2000, a sacré les Limbourgeois. Retour sur un match qui avait pourtant parfaitement débuté pour les Liégeois.

Ce dimanche (20h45), le Standard et Genk vont se retrouver pour la finale de la Coupe de Belgique. Ce sera la troisième fois dans l'histoire que cette affiche sera au programme. La première fois, c'était lors de la saison 1999-2000.

Standard Genk

A cette époque, la finale de la Coupe a lieu après la fin du championnat. Et dans cette édition de la Pro League, qui a sacré le Sporting d'Anderlecht, les deux protagonistes de la finale n'ont pas été à la fête. Les Rouches ont terminé à la cinquième place (qualificative pour l'Intertoto) alors que Genk se classe huitième.

Dès lors, cette finale est très importante pour les deux équipes, puisque le vainqueur sauverait sa saison. Sur les petits bancs: Johan Boskamp à Genk, Tomislav Ivic au Standard. Ce sont ses hommes qui commencent le mieux la rencontre avec un but dès la première minute de Frédéric Pierre (1', 0-1). Cette finale va alors s'ouvrir et les occasions vont se succéder.

Standard Genk

Les Limbourgeois vont égaliser, par Zoran Ban, parti seul face à Runje et ce nul (1-1) est d'ailleurs le score à la pause. Lors de la deuxième partie de la rencontre, les Rouches vont exploser en plein vol. Tout d'abord sur un but venu de nulle part de Gudjonsson à la suite d'un long dégagement du gardien (54', 2-1).

Les Liégeois essaient de revenir au score, mais les Limbourgeois vont prendre le large via un but de Gudjonsson à nouveau (bien aidé par la chance et le dos de Runje). C'est Besnik Hasi qui donne au score son allure définitive sur un coup franc magistral (4-1). La saison est ratée pour le Standard, qui disputera l'Intertoto la saison suivante avant plusieurs années de vaches maigres.

Genk: Brockhauser, Delbroek, Kimoni, Vangronsveld, Hendrickx, Origi, Gudjonsson, Hasi, Skoko, Daerden, Ban.

Standard: Runje, Brocken, Van Buyten, Ciobotariu, Dimas, Pierre, Wuillot, Ernst, Selymes, Goossens, Mornar.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos