L'Antwerp cherche les causes de sa saison décevante : "Nous avions peut-être eu le noyau le plus talentueux depuis des années"

L'Antwerp cherche les causes de sa saison décevante : "Nous avions peut-être eu le noyau le plus talentueux depuis des années"

Une élimination précoce en Coupe, à peine cinq points en phase de groupe de l'Europa League et une quatrième place au classement. Non, l'Antwerp n'a pas eu la saison qu'il espérait.

Ritchie De Laet et Faris Haroun ont essayé de trouver les causes de la saison décevante de l'Antwerp. "Nous avions peut-être eu le noyau le plus talentueux depuis des années, mais il s'est avéré difficile de lui inculquer la mentalité de dépassement. Nous l'avons manqué plus d'une fois. Les matchs que nous avons perdus étaient souvent peu anversois", a déclaré Faris Haroun dans Gazet van Antwerpen. 

L'équipe actuelle est souvent comparée à l'Anvers de Böloni. Le routinier Faris Haroun voit tout de même une nette différence. "Refaelov, Mbokani, Hoedt, Bolat, Arslanagic... Ce sont tous des produits finis, tous des gars avec plus de 100 matchs au compteur. Aujourd'hui, avec des gars comme Benson, Balikwisha, Vines et Yusuf, il y a beaucoup de gars avec un grand potentiel de croissance."

Après l'approche humaine de Priske, l'Antwerp semble avoir besoin de quelqu'un de plus dur et de plus exigeant pour ses joueurs. "Peut-être que cela aide, oui. D'un autre côté, vous ne savez pas comment les jeunes vont réagir à cela. Bölöni pouvait aussi être difficile, mais l'âge moyen à l'époque était de 32 ans, pour ainsi dire", a souligné Ritchie De Laet.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus de news

Plus de news