Les éléments clés du dossier Carrasco
Antoine Arnould
| 0 réaction
Les éléments clés du dossier Carrasco

En partant pour la Chine en février 2018, Yannick Carrasco s'est enfermé dans un labyrinthe qui fait que son retour en Europe est plus compliqué que prévu.

Plusieurs éléments expliquent ce retour difficile. Pourtant, des clubs comme Crystal Palace et West Ham United se sont déjà montrés très intéressés par le Diable Rouge.

Mais, premièrement, Carrasco gagne un salaire annuel de 11 millions d'euros au DL Yifang. Et le plafond salarial fixé à trois millions par an dans le championnat chinois n'y changera rien ; le contrat du Belge, et c'est la deuxième complication, court jusqu'en 2022. Cela veut dire que le Diable Rouge ne sera pas soumis à cette nouvelle législation puisqu'il a signé un contrat avant sa mise en vigueur.

Pour faciliter un retour en Europe, Carrasco devra donc accepter de réduire drastiquement son salaire. Qui plus est, il faudra aussi que son club chinois négocie un transfert abordable pour cesser son contrat. Véritable star en Chine, avec ses 17 goals inscrits et 8 assists donnés cette saison, l'international belge de 26 ans s'entraîne pour le moment individuellement.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos