Nouveaux stades : ça bouge en Belgique !
Antoine Arnould
| 0 réaction
Nouveaux stades : ça bouge en Belgique !

La construction d'un nouveau stade, ou une rénovation profonde, concernent plusieurs clubs importants de la JPL. Force est de constater que, ces dernières semaines, les choses se sont accélérées simultanément.

Le Great Old met les bouchées doubles 

A l’heure actuelle, les changements les plus visibles ont été effectués du côté d’Anvers. Ces dernières semaines, le Bosuil a, en effet, vu naître une nouvelle tribune derrière une des cages de Sinan Bolat. Et cette tribune 4 aura une capacité impressionnante ; 7.500 supporters pourront s’y entasser. 3.700 fans du Great Old s’assiéront au-dessus de 3.800 autres qui resteront debout.

La Tribune 2, d’où émanent la plupart des chants, va également être rénovée. Les supporters du Great Old voulaient pourtant conserver le côté vieille école, voire « british », de leur Bosuil. Ils devront néanmoins accepter les pressions de l’UEFA, qui refuse toujours que l’Antwerp joue à domicile ses matchs européens. Et comme la bande à D’onofrio compte disputer les compétitions européennes de manière régulière, c’était un passage obligatoire. Dès la saison prochaine, les abonnés de la T2 et ses « Antwerp Casuals » déménageront dans cette nouvelle T4, en attendant que leur actuelle tribune soit rénovée aux normes européennes :

Sclessin : le dossier bouclé ! 

Le Standard de Liège peut également compter sur une base de supporters fanatique et historique. De telle sorte que les modernisations à tout va ne sont pas toujours vues d'un bon oeil. Un certain Roland Duchatelet s'en rappele encore certainement, alors qu'il avait déjà mis sur la table un projet de transformation radicale de Sclessin.

La semaine dernière, la direction liégeoise a déposé son projet urbain aux autorités. Un dossier qui est soumis à l'enquête publique tout le mois de mars durant.

Pour rappel, le Standard veut augmenter la capacité de son stade à 35.000 places. Mais le projet implique également une rénovation profonde. Le mot roi : modernisation. Des espaces commerciaux verront le jour, ainsi qu'une plaine de jeu, des lignes de trams, une esplanade, des espaces e-games, etc. La volonté est également de réduire drastiquement le nombre de personnes dans les rues, avant et après les rencontres. Autrement dit, de faire consommer les supporters à l’intérieur de l’enceinte, plutôt que dans les commerces avoisinants, avec la différence de prix que cela engendrera.

Bruges : le choix d'un nouveau stade

Le Club de Bruges a lui fait un choix plus radical encore. Les Brugeois vont quitter leur Jan Breydel dans quelques saisons. Leur nouveau stade "olympique" aura une capacité de 40.000 places ! L'idée est de faire d'une des tribunes "un mur à la Borussia Dortmund" comme le compare Het Laatste Nieuws. 

Cela pose également une question essentielle pour le Cercle de Bruges. Le deuxième club de Bruges a plusieurs options : louer le Jan Breydel dès 2023 à son ennemi ou se déplacer dans l'un des deux stades avoisinants, à capacité bien plus réduite. Partager le nouveau stade du Club n'est clairement pas envisagée par les dirigeants du Cercle, ce dernier ayant déjà du mal a attiré les foules au Jan Breydel.

Charleroi : objectif 2024

Les Carolos veulent également construire un nouveau stade. Capacitée espérée : 20.000 places ! Récemment, la direction du Sporting, en collaboration avec Paul Magnette, a désigné le bureau d’architecte qui mènerait le dossier des travaux.

Dans un communiqué, les Zèbres expliquaient leur choix : « le choix du club a été principalement été dicté par 4 critères : motivation, compétences, budget et références. C’est ainsi que le Sporting de Charleroi a décidé d’attribuer le marché à l’équipe constituée autour de l’agence MARIOTTI & ASSOCIES , architectes à Metz".

La volonté étant de construire, d'ici quatre ans, un stade multifonctionnel de 20.000 places :

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos