Dorian Dessoleil, une nouvelle saison au top avec les Zèbres

Redaction
| 0 réaction
Dorian Dessoleil, une nouvelle saison au top avec les Zèbres
Photo: © photonews

Pour la toute première fois de sa carrière, Dorian Dessoleil a été élu Zèbre d'Or par les supporters du Sporting de Charleroi. Une récompense qui vient garnir une saison pleine pour celui qui avait hérité du brassard de Javier Martos en début de saison...

Au terme d'une saison exceptionnelle pour le Sporting de Charleroi, avec une qualification européenne en guise de récompense des nombreux efforts consentis, les supporters de Charleroi ont donc choisi leur Zèbre d'Or de la saison et c'est à Dorian Dessoleil que reviennent les honneurs cette saison.  

Préféré à Marco Ilaimaharitra et Ryota Morioka

Et si, au vu de la force collective déployée par Charleroi cette saison, c'était difficile de faire l'unanimité, c'est avec une certaine marge que le défenseur carolo a été préféré à ses coéquipiers, comme le rapporte Sud Presse (qui, avec le club, l'amicale des supporters et la ville, est à l'origine de cette élection), : 29% des voix, c'est mieux que Marco Ilaimaharitra (20,8) que Ryota Morioka (19%) et que Nicolas Penneteau (18%) et Kaveh Rezaei (3%) qui complètent le top 5 des joueurs de la saison. 

Ce n'est pas forcément une surprise de voir l'enfant du pays plébiscité par ses supporters, mais c'est en revanche une première: jamais Dorian Dessoleil, qui succède à Victor Osimhen et Nicolas Penneteau au palmarès, n'avait eu les honneurs du Zèbre d'Or. Et cette récompense fait office de confirmation pour le solide défenseur qui, d'année en année, démontre que son statut de valeur sûre du Sporting, mais aussi de la Pro League, n'est pas usurpé. 

La saison avait d'ailleurs bien commencé pour le Carolo, qui a rapidement conquis son nouveau coach et succédé à Javier Martos en tant que capitaine du navire zébré. Un honneur et un privilège pour un joueur issu du centre de formation du Sporting et intouchable au sein de l'arrière-garde carolo depuis son retour au Mambourg.

95% de temps de jeu et un but en guise d'apothéose

Et cette saison, sa cinquième avec les Zèbres aura d'ailleurs, sans doute, été la meilleure de toutes. Confirmation en chiffres: si Modou Diagne et Steeven Willems ont partagé les honneurs à ses côtés tout au long de la saison, le capitaine n'a laissé à personne le soin de contester son statut de titulaire indiscutable. Il a disputé 28 des 29 rencontres de Charleroi en phase classique, ne manquant, suspendu, que le dernier match de l'année 2019, contre Ostende, auquel il avait d'ailleurs assisté depuis le kop. 

Intransigeant derrière, le leader de la deuxième meilleure défense du pays a, aussi, connu les joies d'un but, qui se sera pourtant fait attendre. Il croyait avoir débloqué son compteur contre Zulte Waregem, fin février, mais son but avait injustement (selon ses dires) été annulé.

Ce n'était que partie remise: il a pris sa revanche au meilleur des moments, dans le match de l'année, contre le Standard, et sur coup-franc qui plus est. Il n'en fallait sans doute pas plus pour faire le bonheur de Dorian Dessoleil, et pour le placer tout en haut de la liste des joueurs de la saison aux yeux des supporters. De quoi envisager une saison 2020-2021 encore plus flamboyante? Début de réponse début août...?  

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos