La RAAL s'en mêle et réclame la Nationale 1 après que la Pro League soit passée à 18

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
La RAAL s'en mêle et réclame la Nationale 1 après que la Pro League soit passée à 18

Le passage de la D1A à 18 clubs libère une place en D1B, qui sera occupée par le Lierse, et une autre en Nationale 1 par effet domino. La RAAL espère bien obtenir ce ticket.

De recours en recours, le football belge est décidément plongé dans un micmac qui n'a pas l'air de vouloir se démêler. Alors que la situation en D1A et en D1B semble enfin réglée (en attendant le recours très probable de Westerlo et le verdict final concernant l'Excelsior Virton), c'est désormais à l'échelon du dessous que se pose une question : qui doit prendre la place du Lierse, propulsé en D1B en dernière minute et qui laisse donc un spot libre en Nationale 1 ? 

La RAAL a une réponse claire : les Loups estiment mériter de plein droit la montée, comme ils l'ont expliqué via un communiqué : 

"Avec le maintien de Waasland-Beveren en D1A et la montée du Lierse en D1B, une place de montant supplémentaire se libère pour la Nationale 1 (N1), le nouveau nom donné à la D1 amateurs. Partant de ce constat, une montée se disputera entre clubs de D2 de l’ACFF (RAAL) et de la VV (Mandel United et Bocholt)", explique la RAAL, résumant la situation. 

"Il y a quelques mois, si la Pro League avait directement opté pour une D1A à 18 clubs, la place de la RAAL en N1 aurait été indiscutable. En effet, sans même tenir compte du jeu des licences, les promotions de Seraing et du RWDM en D1B (soit deux clubs appartenant à l’aile ACFF) imposaient – au minimum – un montant supplémentaire francophone en N1. Un seul club de D2 ACFF répondait aux critères de montée : la RAAL", continue le club louviérois, qui conclut ensuite : 

"Finalement, afin d’éviter les discussions d’interprétation du règlement et les innombrables recours potentiels, une Nationale 1 à 18 clubs ne présenterait-elle pas une solution ? Comme l’a fait la Pro League, en fait. Il n’y aurait, dans ce cas de figure, pas de descendant et trois montants de D2 : les trois deuxièmes de chaque série. La RAAL, Mandel United et Bocholt figureraient en N1". 

Qui obtiendra gain de cause ? Pour éviter recours sur recours, l'option proposée en fin de communiqué par la RAAL semble logique. Mais la saga n'est probablement pas temrinée ... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos