Le Standard de Liège ne parvient pas à enchaîner une troisième victoire de suite contre Genk
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti depuis Sclessin
| 0 réaction

Le Standard de Liège ne parvient pas à enchaîner une troisième victoire de suite contre Genk (0-0)

Le Standard de Liège ne parvient pas à enchaîner une troisième victoire de suite contre Genk
Photo: © photonews

Ce dimanche après-midi, le Standard de Liège accueillait Genk pour le compte de la troisième journée de Jupiler Pro League.

Premier test pour le Standard de Liège cette saison avec la réception de Genk. Auteur d'un 6 sur 6, le matricule 16 avait à coeur de confirmer sa bonne forme et de faire la passe de trois face à un concurrent direct pour le Top 4. Devant se passer de Samuel Bastien, Philippe Montanier avait décidé d'aligner Cimirot qui retrouve donc le onze liégeois. De son côté, Shamir débute la rencontre sur le banc, Boljevic lui étant préféré.

Coté genkois, deux changements par rapport au partage contre OHL du week-end dernier. Hannes De Wolf a préféré titulariser Kouassi et Onuachu à la pace de Wouters et Daelhi. 

Montanier avait prévenu en conférence de presse que nous aurions droit à une rencontre opposant deux équipes qui jouent vers l'avant. Pas de véritable round d'observation dans cette partie. Les Rouches auraient marquer rapidement dans cette partie mais la tête d'Avenatti passera juste à côté du but de Vukovic (2e).

Avenatti  Felipe
© photonews

Genk réagira quelques minutes plus tard, mais Bodart sauvera les siens par deux fois. D'abord en boxant une frappe de Bongonda (10e) puis en sortant très bien devant Ito (11e).

Genk continuera de se montrer dangereux et sera très proche d'ouvrir la marque. Après avoir dribblé la défense Vojvoda, Kaifis et même Bodart, Dessers était sur le point de propulser le ballon au fond des filets quand le ballon fut dégager au dernier moment par Cimirot (15e).

Par la suite, le Standard et Genk se neutraliseront et ne parviendront pas à se départager. Les deux équipes rejoindront leur vestiaire respectif sur le score de 0-0 à la pause.

Raskin Nicolas
© photonews

En début de seconde période, Genk pensait obtenir un penalty après une faute de Vojvoda sur Bongonda, mais après vérification du VAR, il n'y aura pas de coup de pied de réparation mais un coup franc juste devant le rectangle rouche qui sera contré par le mur liégeois (52e). Juste après, Raskin distillera un très bon ballon à Lestienne trop court pour mettre le cuir au fond (53e) avant de voir Bodart se montrer à nouveau décisif devant Onuachu (56e). Voyant que son équipe éprouve des difficultés dans la zone de finition, Selim Amallah décochera un enroulé mais celui-ci sera repoussé par Vukovic (64e).

Montanier décidera ensuite de faire sortir Boljevic et Avenatti pour faire monter Cop et Oularé. Les Rouches pousseront durant les dix dernières minutes afin d'arracher la victoire, en vain. À noter qu'Amallah verra rouge en toute fin de rencontre après avoir récolté un second bristol jaune pour avoir shooté dans le piquet de corner.

© photonews

Pas de 9 sur 9 pour le Standard qui a éprouvé énormément de difficultés dans la zone de finition ce dimanche. C'est même Genk qui s'est procuré les occasions les plus dangereuses dans cette rencontre. Arnaud Bodart a été excellent tout comme le jeune Nicolas Raskin, auteur à nouveau d'une grosse prestation.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos