Edito Comme vous nous avez manqué !
Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction

Le retour du public : la vraie bonne nouvelle de ce week-end de Pro League

Comme vous nous avez manqué !
Photo: © photonews

C'était le grand moment de ce week-end : celui où les supporters retrouvaient leur seconde maison, leur stade, leurs joueurs. Et bon sang, qu'ils nous, que vous nous aviez manqué.

En allumant sa télévision ce week-end, difficile de ne pas se dire, par réflexe : "Encore ces faux chants de supporters pour couvrir le vide du huis-clos". Avant de réaliser : non, pas cette fois. Cette fois, les chants de supporter à l'AS Eupen, premier match de la 5e journée de Pro League, étaient bien réels : cette fois, il y a du vrai public dans les stades. Six mois presque jour pour jour après la fin anticipée du championnat 2019-2020, la Pro League a retrouvé ses supporters. 

Oh, certes, ils étaient peu nombreux : du petit millier de supporters à Eupen aux 6000 du Jan Breydel, qui faisaient plus de bruit que certains stades remplis, tous n'ont pas pu retrouver leur seconde maison et les travées sonnaient parfois creux. Certes, il y a eu des débordements qui n'auront pas fait sourire Marc Van Ranst, comme quand l'émotion des supporters de Lommel l'a emporté sur les normes sanitaires lors du 3-2 en dernière seconde. 

Tous n'ont pas accepté ce retour "partiel", ce qu'ils estiment être une parodie de supportérisme avec masques et places assises : la Mauves Army comme les Ultras Infernos et le PHK ont refusé de revenir au stade. Le Standard était en déplacement, mais disputera son prochain match de championnat sans ses ultras. Pour combien de temps ? Au vu de l'évolution de la situation sanitaire, espérer un retour à la normale pour cette saison 2020-2021 est optimiste. L'appel du stade sera-t-il trop fort ? On l'espère, car le Standard et Anderlecht auront besoin de leurs plus fervents supporters. 

Oui, parfois, l'ambiance avait des airs de théâtre plutôt que d'arène. Mais un simple regard à l'Angleterre et sa reprise à huis-clos intégral nous fait mesurer la chance que nous avons de pouvoir à nouveau vivre un semblant de ferveur, et la simple acclamation des joueurs montant sur la pelouse par leurs supporters était un moment d'émotion réelle ce week-end. 

Enfin, le football a vraiment repris. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos