L'Union ne veut plus du statut de seul favori : "On va pouvoir se remettre en question"
Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction

Felice Mazzù et Teddy Teuma remettent en question le statut de favori de l'Union Saint-Gilloise

L'Union ne veut plus du statut de seul favori : "On va pouvoir se remettre en question"

L'Union va-t-elle vraiment dominer la D1B de la tête et des épaules ? C'est ce que certains pensent, et cette supposition ne plaît pas à Felice Mazzù.

Les investissements effectués et la présence de Felice Mazzù à la baguette font de l'Union Saint-Gilloise l'un des grands favoris à la montée en D1A. Mais de là à en faire le favori absolu, le coach de l'USG tique : "Ce n'est pas parce qu'un club prend Mazzù qu'il est d'office favori. Le coach n'est pas le seul facteur. Faut-il faire de Seraing un favori absolu au vu de l'expérience de Ferrera à leur tête ?", pointe-t-il. 

"Ce résultat doit nous faire retomber les pieds sur terre, et faire retomebr sur terre certains observateurs. C'est une série où toutes les équipes se valent, on l'a encore vu aujourd'hui. Toutes les analyses nous pointent comme le seul favori. Nous sommes l'un des favoris, mais il y a encore beaucoup de travail", estime Felice Mazzù

On doit se bouger le cul

Des propos confirmés par Teddy Teuma, dans d'autres termes. "Ce soir, il y a une équipe qui avait plus envie que l'autre et c'est dommage. C'est un championnat difficile et il faut qu'on se bouge le cul à chaque match", lâche le médian. "Nous sommes catégorisés comme le grand favori, mais à l'heure actuelle nous ne sommes pas au-dessus du lot". 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos