Philippe Clement aimerait une explication: "Le règlement est clair, et pourtant..."
Florian Holsbeek
Florian Holsbeek depuis Sclessin
| 0 réaction

Philippe Clement revient sur les deux phases litigieuses de la rencontre au Standard

Philippe Clement aimerait une explication: "Le règlement est clair, et pourtant..."

Philippe Clement a analysé le nul de son équipe en deux temps. S'il reconnaît les mérites des Rouches, il n'a pu s'empêcher de commenter les phases litigieuses de cette rencontre.

Philippe Clement ne voulait pas dire de bétises en conférence de presse, il a donc commencé par expliquer qu'il allait s'exprimer en Néerlandais: "Pour les nuances", affirme l'entraîneur des champions en titre. Et il a commencé par une analyse sportive de la rencontre.

"C'était une vraie propagande pour le football belge. Un duel entre deux belles équipes, qui ont un football positif. Nous étions meilleurs en première période qu'en deuxième, même si après la pause nous avons eu l'occasion de mettre le deuxième but. Je pense que le Standard méritait de prendre un point."

L'entraîneur du Club va ensuite parler des phase litigieuses de la rencontre: "Il y a ce premier penalty qui est sifflé, on voit clairement que Zinho cherche le contact. Il y a ensuite le but annulé sur hors-jeu et je pense que c'est correct. Puis il y a le deuxième penalty".

Le ton de Clement va alors changer et on peut le comprendre à la suite de son explication: "Est-ce que quelqu'un peut m'expliquer pourquoi l'arbitre siffle? Il y a 5 ou 10 ans, j'aurais compris car il n'y avait pas de VAR. Mais maintenant? Je vais avoir 2,5 heures de bus jusque Bruges et je voudrais expliquer à mes joueurs pourquoi il y a eu penalty."

Clement s'appuie sur une réunion qui a lieu toutes les années avant que la saison ne commence: "Avant le premier match, on passe une journée avec les arbitres et ils nous expliquent le règlement. Il est clairement marqué que si un ballon touche une partie du corps avant de toucher le bras, on ne doit pas siffler de pénalty, on nous l'a expliqué. C'est assez clair je pense, mais ce soir on a sifflé penalty".

Une phase qui rappelle le penalty sifflé pour Ostende face à Anderlecht. Il y a un règlement clair et la frustration peut se comprendre dans ce cas-là.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos