Un Anderlecht toujours stérile, un Gand fade et un match indigne de candidats au top 4
Florent Malice
Florent Malice depuis le Lotto Park
| 0 réaction

Anderlecht et La Gantoise se quittent dos-à-dos (0-0) au terme d'un match fade

Un Anderlecht toujours stérile, un Gand fade et un match indigne de candidats au top 4
Photo: © photonews

Les 0-0 se multiplient décidément pour le RSC Anderlecht cette saison.

Et dire que cette rencontre devrait, dans le meilleur des mondes, voir s'opposer deux équipes du top belge - ce fameux G5 dont la crédibilité est minée année après année par les performances des "autres" équipes beges : Anderlecht, en panne offensive depuis des semaines, reçoit La Gantoise, qui a déjà presque fait une croix sur ses rêves de top 4 après un début de saison cataclysmique. On peut compter sur Hein Vanhaezebrouck, cependant, pour être motivé à l'idée de venir gâcher la fête pour son retour à Anderlecht

Du côté du RSCA, deux changements avec la titularisation d'un Jacob Bruun Larsen satisfaisant à son entrée au Canonnier, qui pousse Mukairu sur le banc, tandis que Michel Vlap, retombé en disgrâce de manière, cette fois, peu explicable, cède sa place à Adrien Trebel.

© photonews

Pour quel résultat ? Strictement aucun. Avec un Nmecha fantômatique et une nouvelle fois mangé par l'axe adverse (Hanche-Olsen en passerait pour le Pepe des grands soirs), le RSCA se procure à peine deux occasions sur les 45 premières minutes : une frappe un peu trop croisée d'un Bruun Larsen très actif, et une autre d'Amuzu qui envoie directement sur Bolat. Pour le reste, c'est le désert au niveau de l'animation, le ballon revenant presque systématiquement derrière en l'absence de solution. 

Côté gantois, c'est tout aussi mauvais, seule une frappe de Bukari étant contrée in extremis par  Sambi Lokonga dans le rectangle et Hannes Delcroix, impérial, repoussant un contre mené tambour battant par Niangbo. On s'ennuie ferme. 

La frayeur de Bolat 

Pour y remédier, Sinan Bolat décide de s'offrir une petite frayeur en sortant aventureusement devant Lukas Nmecha - qui ne peut cadrer dans le but vide. Albert Sambi Lokonga suit le dégagement de la défense, mais cette fois, Bolat est revenu entre ses perches et sort son premier bel arrêt du match (58e). Il faut attendre dix minutes pour la réaction gantoise : après un déboulé d'Alessio Castro-Montes, Bukari force cette fois Wellenreuther à sa première intervention (68e). 

© photonews

Paul Mukairu, entré au jeu à la place d'un Bruun-Larsen qui s'est éteint, frôle ensuite littéralement l'ouverture du score quand sa très belle frappe enroulée sur un second ballon passe juste au-dessus de l'équerre de Bolat (73e). Face à un Gand qui ne se contente plus que de timidement partir en contre, Anderlecht fait le siège du rectangle, sans trouver la clef malgré des percées intéressantes. Milad Mohammadi manque même de punir les Mauves pour leur stérilité lorsque sa frappe passe très près des buts de Wellenreuther en fin de rencontre (88e). 

Cela aurait été un hold-up tant La Gantoise est clairement venue au Lotto Park pour ne pas encaisser - une mission loin d'être impossible contre cet Anderlecht. Score final : 0-0, et une nouvelle occasion gâchée pour Kompany et ses troupes dans la course au top 4. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos