Ryan Mmaee reste supporter du Standard : "Réginal à la tête de l'Académie ? Le bon choix"

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Ryan Mmaee reste supporter du Standard : "Réginal à la tête de l'Académie ? Le bon choix"

Ryan Mmaee a fait du chemin depuis sa période liégeoise, lors de laquelle il était vu comme un grand talent mais n'a jamais vraiment pu confirmer. Désormais en grande forme à Chypre, il y a lancé sa carrière pour de bon.

Lorsqu'on lui demande s'il est toujours supporter du Standard, Ryan Mmaee (23 ans) n'hésite pas une seconde : "Oui, oui, bien sûr, je continue à suivre leurs résultats ! Je suis Rouche, c'est le club qui m'a lancé et où j'ai pu devenir professionnel". À l'époque, Mmaee, comme son frère, était considéré comme un grand talent de l'Académie. Il n'a pas pu confirmer, mais sait pourquoi : "Je n'étais pas encore prêt et conditionné pour le football professionnel. J'ai fait de mauvais choix, voilà tout, et j'ai pu mûrir avec ce transfert à Chypre". 

Chose frappante, cependant : peu de jeunes Rouches de sa génération ont percé, qu'il s'agisse des frères Mmaee, d'Isaac Mbenza, de Jérôme Deom, de Corentin Fiore ... Tous pour des raisons différentes, bien sûr, mais la pression sur les épaules des jeunes liégeois semblait forte. "La pression au Standard est forte et peut-être que le club, à l'époque, ne nous y préparait pas assez. Mais pour ma part, ce n'est pas la pression qui m'a posé problème ; c'est le fait que je ne la ressentais pas", souligne Ryan. "Je pensais que tout était acquis, que le talent suffisait. Je ne prenais pas ça assez au sérieux. Si j'avais pu ressentir plus de pression, ça aurait peut-être été mieux". 

Mmaee Ryan

Une fois qu'il s'est retrouvé libre de contrat en 2019, Mmaee a eu le déclic. "J'ai décidé de me prendre en main à ce moment, je savais que c'était très important", confirme-t-il. Depuis, les jeunes du Standard ont quant à eux repris un peu le pouvoir, et le club a remis l'accent sur le travail au sein de l'Académie avec notamment un Régi Goreux que Ryan a bien connu. "Même quand il ne jouait pas, c'était un cadre du vestiaire et un grand frère pour beaucoup de jeunes, donc je pense que son choix est excellent pour l'Académie. Il connaît la maison et ce qu'il faut pour percer au haut niveau, il saura transmettre ça aux jeunes". 

Avec son frère en sélection ? 

Comme son frère, Samy Mmaee a récemment opté pour l'éloignement et a signé à Ferencvaros. "Mais Samy, il est différent. Lui avait bien plus de maturité et je ne crois pas qu'il ait opté pour un pas en arrière en allant en Hongrie, au contraire, il a fait un pas en avant. On est en contact presque tous les jours". En attendant de se retrouver .. en sélection ? Les frères Mmaee ont tous deux choisi le Maroc, mais Ryan n'a plus été appelé par les Lions de l'Atlas depuis 2016. 

"Je sais qu'ils me suivent, et que si je continue à travailler dur comme je le fais maintenant, de belles choses peuvent venir", espère le cadet Mmaee. "Mon frère a été appelé en novembre et j'espère le retrouver en équipe nationale. Ce serait vraiment un rêve de pouvoir jouer à ses côtés sous le maillot du Maroc". 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos