Le miracle d'Amsterdam, rien qu'un doux fantasme ?

Antoine Bourlon
| 0 réaction
Le miracle d'Amsterdam, rien qu'un doux fantasme ?

Ce dimanche, les Belges retrouvent les Pays-Bas en guise de clôture de leur campagne de Ligue des nations. L'objectif est clair : la victoire, par 3 buts.

Bon, on ne va pas se le cacher : la tâche qui incombe à nos Diables à la Johan Cruyff Arena ce dimanche a de grandes chances d'échouer. Les raisons ? Les énumérer ne renforcent que leur évidence : les Diables ont été balayés à domicile (1-4) lors du match aller ; les Pays-Bas n'ont plus perdu depuis plus d'un an - le 27 juin 2021, contre la République tchèque en 8e de l'Euro - ; n'ont plus encaissé 3 buts depuis un an et demi - le 24 mars 2021, défaite 4-2 contre la Turquie - ; et n'ont plus perdu avec 3 buts d'écart depuis plus de 7 ans - une nouvelle fois contre la Turquie (3-0), le 6 septembre 2015. 

De plus, sans vouloir davantage plomber l'ambiance, le finaliste de la première Ligue des nations n'a plus perdu sur 3 buts d'écart ou plus contre nos Diables depuis...le 12 novembre 1961 (0-4, à...Amsterdam). Et encore, c'était en amical. En match "de compétition", il faut remonter en 1920 et un 3-0 infligé aux Bataves en demi-finale des J.O. Bon, cela dit, les deux nations voisines n'ont commencé à s'affronter régulièrement dans un autre contexte qu'amical qu'à partir des années 70, mais cela donne malgré tout une idée de la montagne qui se dresse devant les hommes de Martinez. 

Mission impossible ? 

Même si les Oranje sont indéniablement dans un "mieux" depuis plusieurs années et la non-qualification pour la Coupe du monde 2018, ils sont encore loin de l'équipe qui a rejoint la finale de la compétition en 2010 et la demi-finale quatre ans plus tard. 

Premièrement, ils ont plusieurs fois souffert dans cette Ligue des nations, que ce soit face au Pays de Galles où Weghorst a sauvé la victoire en toute fin de match alors que les Gallois venaient d'égaliser, contre la Pologne où Klaassen puis Dumfries ont sauvé un point en trois minutes, ou lors du retour contre les Gallois, où Bale a égalisé à 2-2 à la 92e puis a vu Depay marquer une minutes plus tard...Donc, au niveau mental c'est fort, mais dans le jeu visiblement moins. 

Ensuite, plusieurs absents de marque sont à relever. Pas de Wijnaldum, blessé de longue date, de Noa Lang ou de Danjuma, entre autres. De plus, repris intitalement, Depay, de Jong et Koopmeiners seront absents. Et en attaquant de pointe pur, il n'y a personne à part Weghorst (prêté par Burnley au Besiktas) et Janssen (Antwerp). 

Van Gaal Louis
© photonews

Enfin, les Oranje ont à leur tête un homme atypique, à la personnalité et aux choix très, disons, particuliers. Surtout quand il s'agit des gardiens. Il a en effet décidé de faire appel à deux nouveaux gardiens dans la sélection, Pasveer et Noppert (Herenveen). Exit donc Bijlow et l'ancien Ostendais Scherpen. Bon, ce n'est déjà pas commun de faire de tels choix concernant les gardiens.

Mais, vous le savez peut-être, van Gaal est un fan des penaltys. Il a donc décidé de faire passer des tests à ses gardiens pour les préparer à la Coupe du monde. Sauf que Tim Krul, le héros de 2014, à décidé de ne pas repasser ledit test. Résultat : pas de Krul, et Pasveer titularisé pour la première fois à 38 ans. Autant dire que, aux yeux des deux anciennes légendes du football batave, van Hooijdonk et van der Vaart, cela n'est pas passé

Bref, on parle, on parle, mais c'est surtout parce qu'on sait que la mission est quasi-impossible ce dimanche que l'on essaye de trouver des défauts à nos prochains adversaires...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Walfoot.be

Plus de 7646 fans de football se sont déjà inscrits!

Avec la newsletter de Walfoot, vous recevez quotidiennement toutes les dernières news foot concernant vos équipes, compétitions et joueurs favoris, dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news