Belgique-Angleterre, un match pour du beurre? "Cette troisième place est obligatoire!"

Florent Malice
Florent Malice depuis Dedovsk
Belgique-Angleterre, un match pour du beurre? "Cette troisième place est obligatoire!"
Photo: © photonews

Samedi, la Belgique peut toujours rentrer dans la légende en réalisant le meilleur résultat de l'histoire du football belge : une troisième place. Pas question de snober ce match.

La désillusion était évidemment énorme après l'élimination des oeuvres de la France, mais les Diables Rouges ont désormais un autre objectif : la médaille de bronze et la troisième place, que se disputeront Belgique et Angleterre. "On veut partir la tête haute", affirme Youri Tielemans. "Ca reste une troisième place et on la veut, pour l'honneur, pour la Belgique, pour terminer ce parcours sur une belle note". 

1986 ? C'est une autre époque, un autre livre - on veut écrire le nôtre 

Thomas Meunier est également très motivé à l'idée de ce match. Et pas forcément pour égaler 1986. "Vous savez, personne dans le vestiaire n'a connu 1986. C'est une autre époque, des autres qualités, un autre football. Un autre livre, et nous voulons écrire le nôtre ; avec une troisième place, oui. Cette victoire est obligatoire", assure-t-il. "La déception de l'élimination était énorme, mais désormais, il faut laisser ça derrière nous. Nous voulons cette troisième place, c'est une question de respect pour nos familles, pour tous ceux qui nous suivent et nous soutiennent. Si nous rentrons dimanche à Bruxelles en étant quatrièmes, nous fêterons en quelque sorte une double défaite", souligne Meunier. "Et nous sommes plus forts que l'Angleterre...".