Interview Une réussite insolente, mais "pas inattendue" pour l'Excelsior Virton
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

D1B: le bilan de la première partie de saison de Virton avec Guillaume François

Une réussite insolente, mais "pas inattendue" pour l'Excelsior Virton
Photo: © photonews

A peine promu en D1B, l'Excelsior Virton joue déjà les premiers rôles dans l'antichambre de la Pro League. La bonne surprise de la saison? Pour les suiveurs, peut-être, mais pas pour les Gaumais qui espéraient bien jouer les trouble-fêtes cette saison.

Avec 36 points sur 54, les Verts affichent le meilleur bilan de la série depuis le début de saison, ils ont loupé de peu la première place de finaliste, mais sont toujours en course pour aller chercher la deuxième. L’Excelsior Virton n’a pas loupé son retour en D1B.

"Globalement, c’est un bilan très positif", confirme Guillaume François. "D’ailleurs, les points sont là pour en témoigner: c’est purement honorifique, mais on est en tête du classement général. Ça ne rapporte rien, certes, mais ça prouve qu’on est en train de réaliser une excellente saison", insiste-t-il.  

Une surprise? Oui et non. 

Sans aucun doute, Virton est la bonne surprise de la saison. Pour les suiveurs et pour la concurrence. Et pour Guillaume François aussi? "Oui et non", nous confie-t-il. "Oui parce qu’on vient de monter, qu’on a tout construit avec un nouveau staff et de nouveaux joueurs. Et non, parce que je sais qu’on a les qualités pour embêter les meilleures équipes de la série et qu’on travaille avec sérieux. Et nos résultats en sont la preuve", insiste-t-il.

Pourtant, Virton a connu une sévère baisse de régime entre la fin du premier tour et le début du second. Une défaite contre OHL qui a privé l’Excelsior d’une place de finaliste, un changement de coach, et puis quatre autres matchs sans victoire: les Gaumais étaient clairement dans le creux. Mais la force de Virton est aussi mentale cette saison.

"Les pieds sur terre"

Et les victoires contre Lommel, puis à OHL, ont totalement relancé l’Excelsior. "Il fallait renouer avec la victoire et relancer la machine, on a su le faire avant la trêve, ça ne peut être que positif pour la suite." De quoi rêver d’une lutte acharnée pour la deuxième place de finaliste? À Virton, on ne se prend pas (encore?) la tête. "Il faut garder les pieds sur terre", lâche l’ancien Zèbre. "Il y a cinq équipes qui se tiennent en deux points. Tout le monde peut rêver de gagner cette deuxième période. Mais on a en face de nous de grosses écuries et on est conscient."

Mais si l’occasion se présente, Guillaume François et ses partenaires la saisiront à deux mains. "On peut vraiment être content de ce qu’on propose sur le terrain. On joue vraiment bien. Tout ce qu’il faut, maintenant, c’est continuer comme ça, prendre un maximum de points et on verra où ça nous mènera."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos