Analyse Defour à Sclessin, un véritable enfer !
Redaction
| 0 réaction
Defour à Sclessin, un véritable enfer !
Photo: © photonews

Depuis son départ de Sclessin, et quand il a pris part au jeu, Steven Defour n'a jamais gagné contre le Standard. Mais, à Sclessin, le bilan est encore plus médiocre. Et ses prestations individuelles ne sont guère plus probantes.

C’est bien simple ; le natif de Malines n’est jamais venu gagner dans l'enceinte de son ancien « club de cœur ». Pour sa première apparition à Sclessin sans porter la vareuse rouche, Steven Defour a vécu un véritable cauchemar : une défaite 2-0 (comme au match aller) et une expulsion après 53 minutes. Mis sous pression par le public, il avait dégagé deux fois le ballon en tribunes. Ca n’avait pas échappé à Monsieur Boucaut qui l’avait doublement sanctionné. Premier retour catastrophique. Ce jour-là, Steven Defour a perdu les pédales… ou la tête :

Trois mois plus tard, Defour revient dans son ancien fief ; défaite 3-1 en Play-Offs. Il n’est pas impliqué dans l’unique but anderlechtois.

La saison suivante, l’ancien Standarman est de nouveau titularisé devant son ancien public. Nouvelle défaite ; Anthony Knockaert avait servi Jonathan Legear qui inscrivait l’unique but de la rencontre. Pourtant, le Standard est au plus mal cette saison-là. Les Liégeois ne finiront même pas dans les Play-Offs 1.

Il faut attendre l’actuelle saison pour revoir Defour sur la pelouse de son nouvel enfer. Après plusieurs spéculations et autant de jours de revalidation, Steven Defour n’est finalement pas repris dans le groupe anversois pour le match de Coupe. Le Great Old réalise alors une de ses meilleures performances de la saison, et ne fait qu’une bouchée du Standard. On connaît la suite : les Anversois feront tomber Courtrai et rejoindront Bruges en finale de la Coupe de Belgique.

En revanche, le week-end dernier, le Malinois de 31 ans était bien titularisé. Corrélation directe ou non, le Great Old n’est pas parvenu à réitérer la performance réalisée deux mois plus tôt. Outre la défaite collective (1-0), Steven Defour était l’un des plus mauvais joueurs sur la pelouse.

Alors que, pour ses premiers retours, il démontrait une certaine volonté à se démarquer et à scorer – en tentant sa chance au but plus que de coutume -, Defour s’est montré plus discret samedi passé. S’il a touché de nombreux ballons, c’était surtout dans des zones non-dangereuses. Et ses touches de balle n’avançaient en rien son équipe. Les rares fois où il s’est aventuré dans des passes plus tranchantes pour casser les lignes, le Belge s’est systématiquement loupé. Et à la récupération du ballon, là où il est souvent le plus utile à ses entraîneurs, il s’est fait manger par Cimirot dans l’entrejeu. Il s’est même pris une carte jaune, qui virait sur l’orange, pour une semelle en deuxième période sur Selim Amallah.

Clairement, les retours de Steven Defour à Sclessin n’ont jamais tourné en sa faveur. A tel point que ses entraîneurs pourraient commencer à se passer de lui pour ce déplacement qui, définitivement, ne lui réussit pas !

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos