Virton lamine OHL " bis"
Redaction
| 0 réaction

Dénué d'enjeu, le match a souri aux Virtonais dominateurs

Virton lamine OHL " bis"

Le match entre Virton et OHL n'offrait aucun enjeu. Facile vainqueur 4-1 de l'équipe " bis " d'OHL, Virton termine premier du classement général. Sans monter en JPL

Jusqu’il y a huit jours, les supporters rêvaient de voir Virton mettre à terre OHL et remporter la deuxième tranche. La défaite à Westerlo a ruiné les espoirs de s’offrir une finale dans une enceinte du Faubourg d’Arival pleine à craquer. C’est comme ça. Dénué du moindre enjeu sportif, le match ressemblait, si on peut dire, à un de fin de saison. L’entraîneur louvaniste Vincent Euvrard ne s’y était pas trompé et avait délibérément choisi d’aligner un onze « bis » - Keet, Ngawa, Schuermans, Tshimanga, Duplus, Aguemon, Keita, Zowat, Maertens, Mercier et Henry manquaient à l’appel tandis que Perbet et Croizet étaient remplaçants. La finale en aller/retour des playoffs contre le Beerschot a logiquement la préséance. Son collègue Christian Bracconi composait avec les absences de Prempeh, Malget, Jordanov, Stelvio, Soumaré et Koré. Deux équipes remaniées.

Dominateur en première armure, Virton concrétisait sa mainmise par l’entremise de Lapoussin (16e) et Ribeiro (42e). Côté louvaniste, c’était le calme plat. À l’heure de jeu, ce diable de Perbet relançait le suspense (2-1, 61e) profitant du laxisme luxembourgeois. Ce fut un feu de paille. La dernière demi-heure verra les Luxembourgeois reprendre leur marche en avant. Joachim fixa les chiffres (3-1, 4-1, 77e, 90e). Premier de classe en Proximus League avec 50 unités au compteur, Virton a réussi une exceptionnel campagne.  

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos