La décennie historique des Diables, épisode 4: le show Lukaku et la délivrance à Zagreb
Redaction
| 0 réaction

La décennie historique des Diables, épisode 4: Croatie-Belgique, octobre 2013

La décennie historique des Diables, épisode 4: le show Lukaku et la délivrance à Zagreb
Photo: © photonews

En cette période d'abstinence footballistique, Walfoot a décidé de revenir sur la dernière décennie des Diables Rouges. De l'enfer aux portes du paradis, les Diables nous ont fait vibrer durant les dix dernières années. Retour sur ces matchs qui leur ont permis de rentrer dans l'histoire du football belge.

Place, ce dimanche, au match qui a permis aux Diables de valider leur ticket pour le Mondial 2014. La campagne touche à sa fin quand pointe le déplacement en Croatie, dernier rival des Diables. La Belgique n'est plus qu'à une petite marche du bonheur: une victoire à agreb et le Brésil tendra les bras à notre équipe nationale. 

Christian Benteke absent, place à Romelu Lukaku

Mais Marc Wilmots fait face à plusieurs soucis de taille: les forfaits de Vincent Kompany et Thomas Vermaelen et l’absence de Christian Benteke, numéro 9 incontesté de son onze durant la campagne. Sans surprise, c’est Romelu Lukaku qui débute la rencontre et le sélectionneur ne va pas regretter son choix.

En toute grande forme, le jeune attaquant de West Bromwich met la défense croate dans tous ses états en une mi-temps. Après un petit quart d’heure de jeu d’abord, Romelu Lukaku profite d’une ouverture lumineuse de Steven Defour pour dribbler Stipe Pletikosa et mettre les Diables sur la voie du Mondial 2014.

Un doublé pour rapprocher les Diables du paradis

Pas encore rassasié, Big Rom’ remet ça en fin de première mi-temps. En mode bulldozer, il traverse la moitié terrain du stade Maksimir pour planter son doublé et faire le bonheur des 2500 supporters belges qui avaient fait le déplacement à Zagreb, mais aussi de toute la Belgique

La communion entre Romelu Lukaku et ses supporters est grandiose, mais la qualification n’est pas encore assurée. Devant son public, la Croatie réagit tardivement et Niko Kranjcar finit par réduire l’écart à moins de dix minutes du terme. Trop tard pour gâcher la fête belge.

12 ans après le Mondial 2002, les Diables Rouges retrouvent enfin les joies d’une qualification pour un grand tournoi, au terme d’une magnifique campagne éliminatoire, que la Belgique terminera invaincue, avec un bilan de 26 points sur 30.

Direction  le Brésil

Le déclic s’est enfin opéré pour la génération dorée du football belge. 66es du classement FIFA au début de la décennie, les Diables Rouges terminent l’année 2013 au onzième rang mondial et sont même têtes de série pour le tirage au sort de la Coupe du monde.

L’Algérie, la Russie et la Corée du Sud se dresseront sur le chemin des ouailles de Marc Wilmots au Brésil. A suivre dans nos prochains épisodes évidemment...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos