Diable une fois: Killian Overmeire, capé pour la première d'Eden Hazard

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Diable une fois: Killian Overmeire, capé pour la première d'Eden Hazard
Photo: © photonews

Jusqu'à la faillite, Killian Overmeire avait juré fidélité au Sporting de Lokeren, mais ça ne l'a pas empêché de gagner des galons de Diable Rouge. Régulièrement appelé chez les Diablotins, le Gantois n'a pas connu le même bonheur chez les A: avec une seule cap, en novembre 2008.

Si le nombre de Diables Rouges qui ont dépassé les 100 caps se multiplient (Vertonghen, Witsel et Hazard ont passé ce cap, mais quatre autres Belges ont déjà atteint la barre des 90 caps), de nombreux joueurs belges ont eu une carrière internationale plus courte. Nous entamons, ce dimanche, un retour sur les carrières des 130 Diables Rouges qui n’ont porté qu’une seule fois la vareuse de la sélection. Et, actualité oblige, on commence par l’emblématique capitaine du Sporting de Lokeren: Killian Overmeire.

À 34 ans, Killian Overmeire n’a, jusqu’ici connu qu’un seul club au plus haut niveau en Belgique: le Sporting de Lokeren, avec lequel il avait fait ses premiers en D1 le 26 octobre 2003, alors qu’il n’avait pas encore 18 ans. Près de 17 ans plus tard, le Gantois a disputé un peu moins de 500 rencontres avec le club waeslandien et a aussi eu droit à son heure en équipe nationale.

Avant son passage en équipe A, Killian Overmeire avait participé à l'Euro 2007 qui avait permis aux Diablotins de se qualifier pour les Jeux de Pékin. 

Pensionnaire régulier des équipes nationales de jeunes (il avait notamment participé à l’Euro Espoirs en 2007), Killian Overmeire avait séduit René Vandereycken qui l’avait convoqué pour la première fois en fin d’année 2007.

Mais c’est près d’un an plus tard que le Gantois a obtenu sa première et unique cap. Retenu par Vandereycken pour un déplacement amical contre le Luxembourg, Killian Overmeire monte au jeu à six minutes du terme d’une piètre rencontre, qui ne restera dans l’histoire du football belge que pour une seule et unique raison: c’est jour-là que le jeune Eden Hazard, qui n’a pas encore 18 ans, effectue ses grands débuts en sélection nationale. Une rencontre amicale qui s’est soldée sur un partage décevant (1-1), mais que Killian Overmeire n’oubliera sans doute jamais non plus...

La compo des Diables de l’époque: Proto, Vanden Borre, Van Buyten, Vermaelen (Van Damme), Vertonghen (Daems), Gillet, Simons (Simaeys), Mirallas (De Sutter), Martens, Huyzegems, Sonck (Hazard).

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos