Les joueurs gantois avaient tout en main depuis le début

Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction
Les joueurs gantois avaient tout en main depuis le début

Les joueurs de La Gantoise ont livré une rencontre pleine et appliquée ce mardi soir contre le Rapid de Vienne. Et c'est bien ça le problème.

Trois coaches, trois points en championnat, beaucoup de discussions et de tensions en interne: La Gantoise ne fait pas spécialement rêver en ce début de saison et les décisions prises par la direction sont confuses depuis quelques semaines.

Sans revenir sur les évènements de ce début d'exercice, une chose est certaine et a été prouvée ce mardi: depuis le début, ce sont les joueurs qui ont tout en main pour réussir ou non la saison. Sous Thorup ils ont eu un manque de grinta, sous Bölöni un manque de créativité.

Mais ce mardi, comme par miracle, l'air de la Ligue des Champions a fait revenir la qualité des joueurs. L'engagement a été parfait du début à la fin, l'équipe s'est crée des occasions, et la victoire a été au bout du chemin.

A certains moments, on peut chercher des excuses, et les conditions de jeu de ces dernières semaines ont donné des excuses à qui veut les entendre: le manque de supporters, la préparation tardive et tronquée, les tests hebdomadaires, etc...

Juste comme cela, ceux qui remportent les matches ont les mêmes conditions, ont eu la même préparation et ont aussi les mêmes tests. Alors messieurs les joueurs gantois, si vous voulez réussir votre championnat, c'est sur le terrain que cela va se jouer. Sous Thorup ou sous Bölöni, c'était les mêmes joueurs que ce mardi soir et malgré le respect que nous avons pour Wim De Decker, ce dernier n'a pas de formule magique, surtout en 24h00. Les joueurs gantois avaient tout en main depuis le début, et c'est bien dommage de ne pas avoir lancé la machine plus tôt.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos