Cinq choses à savoir sur João Klauss, le nouvel attaquant du Standard

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Cinq choses à savoir sur João Klauss, le nouvel attaquant du Standard

João Klauss a signé au Standard de Liège et doit en renforcer la ligne d'attaque, pointée du doigt depuis le début de la saison. Mais qui est cet attaquant au look et au style bien peu brésiliens ?

Un Brésilien atypique 

Son nom de famille le laisse suggérer : João Klauss de Mello (23 ans), de son nom complet a des origines allemandes, du côté de son père. Moins évident : le nouvel attaquant du Standard dispose également de la nationalité italienne par sa mère.

Son look et son style de jeu sont également moins brésiliens qu'on pourrait l'attendre : grand, solide, aux airs de viking, Klauss pourrait être caricaturé comme un attaquant physique, mais les observateurs assurent que sa technique est tout à fait honnête. Son parcours très progressif jusqu'ici n'a pas encore permis à Klauss, formé au Gremio, de passer par les équipes nationales d'âge ni, naturellement, en équipe A, mais le néo-Rouche a déjà fait connaître ses ambitions ... 

Un rêve : la Seleçao 

Le Standard n'est qu'une étape pour Klauss : son rêve ultime, c'est de jouer en équipe nationale du Brésil, et l'attaquant d'Hoffenheim ne s'en cachait pas dans une interview accordée au site officiel d'Hoffenheim en début de saison, alors qu'il revenait de son prêt au LASK Linz. "Hoffenheim a servi de tremplin idéal à Carlos Eduardo, Luiz Gustavo et Roberto Firmino pour rejoindre l'équipe nationale", soulignait-il. 

Firmino Roberto
© photonews

"Joelinton (joueur d'Hoffenheim, actuellement à Newcastle) a montré que les joueurs pouvaient s'épanouir en prêt et ça m'a beaucoup inspiré également". Malheureusement pour Klauss, il n'a pas obtenu sa chance cette saison en Bundesliga, notamment barré par ... l'ancien Rouche Ishak Belfodil. Mais si le Brésilien espère porter un jour le légendaire maillot aux 5 étoiles, cela passera par de grandes prestations à Liège ... avant d'un jour, peut-être, imiter son idole Firmino. 

MVP ... en Finlande avec Rafinha

Ce n'est pas le premier prêt de João Klauss, qui fait les choses dans l'ordre : c'est d'abord au HJK Helsinki que le buteur s'épanouira, dans un championnat mineur certes mais où il terminera meilleur buteur et meilleur joueur du pays. Helsinki sera sacré champion et Klauss y a cotoyé un autre brésilien passé par la Belgique : Rafinha, champion de Belgique avec La Gantoise en 2015 et pilier des Buffalos, qui aura évolué en Finlande de 2005 à 2011, et à nouveau depuis 2016. 

Rafinha
© photonews

Une belle expérience européenne - et un but face à Bruges 

Après son expérience réussie en Finlande, João Klauss grimpe d'un échelon et découvre même l'Europe avec le LASK Linz : l'attaquant participe activement à la campagne épatante du club autrichien en Europa League, après avoir déjà marqué face au Club de Bruges en barrages de la Ligue des Champions. Double buteur face au PSV Eindhoven en poules, puis titulaire lors de la lourde défaite face à Manchester United, Klauss amène au Standard une expérience européenne que les Rouches espèrent mettre à profit.

De Mello João Klauss
© photonews

Un profil au final assez rare à 23 ans, d'autant qu'en ce début de saison, s'il n'a eu que peu de temps de jeu en Bundesliga, João Klauss a encore été titulaire à 4 reprises en poules d'Europa League, affrontant notamment La Gantoise (sans trouver le chemin des filets). 

Ciblé par le KV Malines 

S'il semble, sur papier, être une recrue très intéressante pour le Standard de Liège, João Klaus aurait également pu faire le bonheur du KV Malines, qui était premier sur la balle. Les Rouches ont finalement chipé le buteur au nez et à la barbe des Sang & Or, qui avaient également espéré plus tôt obtenir le prêt de ... Felipe Avenatti en provenance du Standard et avaient été déçus. Décidément, Sclessin fait la nique au Kavé cet hiver. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos