La retraite ? Refaelov n'y pense pas (encore) : "J'ai toujours faim !"

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
La retraite ? Refaelov n'y pense pas (encore) : "J'ai toujours faim !"
Photo: © photonews

À 34 ans, Lior Refaelov est l'un des Souliers d'Or les plus âgés de l'histoire et ce trophée semble presque faire office de récompense pour l'ensemble de sa carrière. Mais l'Israélien n'en a pas fini !

Lior Refaelov pourrait décider de ranger les crampons en fin de saison qu'on ne trouverait pas grand chose à y redire : champion avec Bruges, vainqueur de la Coupe avec l'Antwerp et désormais Soulier d'Or à 34 ans, l'Israélien a tout gagné en Belgique. Mais le lauréat ne compte pas arrêter de sitôt. "Je crois que j'ai encore au moins 2-3 ans au haut niveau en moi. Ce n'est pas une question de capacités physiques : ce qui compte, c'est le mental, garder la motivation, la faim", déclare-t-il lorsqu'on lui demande, en conférence de presse, si la retraite est pour bientôt. 

"Quand la passion s'en va, c'est le début de la fin, et je ne vois pas ça arriver de sitôt", ajoute Refaelov. Comme souvent avec les joueurs étrangers, l'hypothèse d'un retour au pays pour y terminer sa carrière est également évoquée : "Les journalistes israéliens me demandent souvent si je compte rentrer au Maccabi Haïfa, où j'ai été formé, pour terminer ma carrière. C'est une possibilité et ce serait beau, bien sûr, mais je suis ici depuis 10 ans. La Belgique, c'est la maison pour moi désormais", reconnaît le milieu de l'Antwerp. "Est-ce que mon trophée fera la une en Israël ? Je n'en ai aucune idée, mais je suppose qu'on en parlera là-bas, car ce n'est pas fréquent qu'un joueur israélien soit élu meilleur joueur d'un championnat étranger". 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos