Interview Marco Casto dresse le bilan carolo : "C'est une petite catastrophe, cette saison"

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Marco Casto dresse le bilan carolo : "C'est une petite catastrophe, cette saison"
Photo: © photonews

Nous avons évoqué la fin de saison prématurée du Sporting Charleroi, pas qualifié pour les PO2, avec l'ancien capitaine des Zèbres Marco Casto.

Le triste spectacle des supporters envahissant la pelouse du Mambourg samedi, avant Charleroi - Eupen, n'a pas surpris outre mesure Marco Casto : "Les supporters de Charleroi ont pris l'habitude de manifester leur mécontentement, que ce soit via des banderoles ou des manifestations. Et c'est le revers de la médaille quand vous avez des ambitions et les clamez haut et fort, tout le monde devient ambitieux également, y compris les supporters", souligne-t-il pour nous. 

La direction du RCSC a été pointée du doigt et l'absence de communication de Mehdi Bayat lui a été reprochée. "Il y a en effet eu un gros manque de communication dans le chef de la direction carolo. Est-ce que la double casquette de Mehdi Bayat, qui est très pris par son job à la fédération, a pu jouer ? Je pourrais comprendre ça, mais les supporters n'en ont rien à faire", pointe l'ancien capitaine des Zèbres. "Et je vais vous dire : c'est une chance pour le Sporting que le Covid ait vidé les stades, car les protestations auraient commencé bien plus tôt et de manière virulente. Une fin de saison pareille n'aurait pas été sans conséquences". 

charleroi fans corona
© photonews

Avec un Mambourg plein, à n'en pas douter, le sentiment de démobilisation générale qui planait à Charleroi n'aurait pas pu exister. "Mais ce n'est pas une excuse. Chaque joueur de football doit être motivé quand il monte sur le terrain. Bien sûr, les conditions sont particulières, et même regarder un match de chez soi actuellement n'est pas agréable. Peut-être que les joueurs ressentent ça en jouant. Mais quand vous montez sur le terrain, c'est pour gagner", estime Casto. 

Cette saison a amené une cassure 

Alors que le Sporting Charleroi paraissait aborder cette saison comme celle de la confirmation, celle qui devait valider l'appartenance des Zèbres au top belge, 2020-2021 aura été une douche froide. "Pire que ça. C'est une petite catastrophe, il ne faut pas se leurrer. Il y a un énorme travail à fournir pour repartir du bon pied la saison prochaine. Peu importe les succès des saisons passées, on vit dans le présent en football, et cette saison a amené une cassure".

Dont pourrait être victime Karim Belhocine. "Je comprends qu'il soit la première victime, car c'est toujours comme ça en football. Mais c'est normal à mon sens que les supporters l'aient plutôt épargné par rapport aux joueurs, au vu de son travail la saison passée". Les rumeurs d'un départ du T1 carolo ont en tout cas déjà commencé. Et Charleroi devra aborder la saison prochaine sous un autre angle ... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos